Nouvelles

Les trésors nationaux de Hung Yên, témoins de l’apogée du bouddhisme au Vietnam

La province septentrionale de Hung Yên est l’une de celles qui ont su le mieux préserver leurs traditions culturelles. Six de ses joyaux ont d’ailleurs été classés au trésor national.

La province septentrionale de Hung Yên est l’une de celles qui ont su le mieux préserver leurs traditions culturelles. Six de ses joyaux ont d’ailleurs été classés au trésor national.

Les tresors nationaux de Hung Yen, temoins de l’apogee du bouddhisme au Vietnam hinh anh 1La tour de An Xa. Photo:baohungyen.vn

En novembre 2021, la tour de An Xa, une construction en terre cuite qui date d’entre le 16e et le 17e siècle, a fait son entrée dans la liste restreinte des joyaux nationaux. C’est le sixième trésor de Hung Yên à avoir ainsi été classé. Il est conservé au temple An Xa, dans la commune de An Viên, qui est rattaché au district de Tiên Lu.

Ce temple est l’unique architecture taoïste encore intacte au Vietnam. Sa tour en terre cuite est aussi la plus originale de toutes les tours en terre cuite et en pierre du même genre dans le nord du pays. Elle comprend 12 étages et son sommet passe pour être un point de rencontre entre ciel et la terre, par où Dieu et les divinités passent pour monter au ciel ou descendre sur terre, fait savoir le professeur Trân Lâm Biên, chercheur en culture.

«Les multiples motifs de décoration dont dispose la tour n’ont pas seulement une vocation esthétique. Ils traduisent également les aspirations des Vietnamiens et leur dévotion vis-à-vis de Dieu, dont ils espèrent recevoir la bénédiction», explique-t-il.

La tour de An Xa a donc été inscrite au trésor national en tant que phénomène culturel original traduisant l’influence réciproque entre taoïsme et bouddhisme.

Les tresors nationaux de Hung Yen, temoins de l’apogee du bouddhisme au Vietnam hinh anh 2La statue de Guanyin. Photo VNA

Mais avant cette tour, Hung Yên comptait déjà cinq trésors nationaux. Le premier est la statue de Guanyin ou la Dame de la miséricorde qui est conservée à la pagode de Mê So, dans le district de Van Giang. Datée du début du 19e siècle, cette Dame de la miséricorde est unanimement reconnue comme étant la plus belle de l’époque. Elle dispose de 1.014 mains et autant d’yeux sophistiquement sculptés.

La commune de Minh Hai, dans le district de Van Lâm, conserve quant à elle deux des six trésors nationaux de Hung Yên. Tous deux sont en pierre, et datés d’entre la fin du 11e et le début du 12e siècle. Il s’agit d’un lion et des gradins de la pagode de Huong Lang. Le lion qui a été conçu en pierre de sable témoigne d’un haut niveau des sculpteurs sur pierre sous la dynastie des Ly, affirme Hoàng Huu Nam, chef du Bureau de la culture et de l’information du district de Van Lâm.

Les tresors nationaux de Hung Yen, temoins de l’apogee du bouddhisme au Vietnam hinh anh 3Le lion en pierre de sable de la pagode de Huong Lang. Photo: VNA

«Cette statue est l’une des trois de la dynastie des Ly qui sont encore conservées au pays. Elles sont très importantes pour connaître l’évolution des arts nationaux», dit-il.

Le lion en pierre de la pagode de Huong Lang a été inscrit au trésor national en 2020, rappelle le chercheur Trân Lâm Biên.

«La pagode de Huong Lang est sans doute l’endroit qui concentre le plus d’empreintes culturelles de la dynastie des Ly. Le lion en pierre qui porte sur sa tête un lotus sur lequel trône Bouddha est la plus grande statue du genre du pays», fait-il remarquer.

Les gradins en pierre de la pagode ont également été reconnus comme trésor national. Leur particularité? Dix crocodiles en pierre, autant de merveilles sculpturales, se trouvent sur ces gradins situés à l’entrée du palais principal.

Autre témoignage du haut niveau de la sculpture sur pierre de la dynastie des Ly, une stèle située dans la pagode de Canh Lâm, dans la commune de Tân Viêt, qui est rattaché au district de Yên My. Sur cette stèle sont gravés les détails du plan, de la structure architecturale et de la disposition des différentes statues de bouddhas dans la pagode.

Enfin, le sixième trésor national de Hung Yên est une collection d’assiettes dorées décorées de lotus, qui date du 11e au 12e siècle. Découverte dans un village du district de Kim Dông en 1965, elle est actuellement conservée à l’Office provincial du trésor d’État.

Témoins de l’apogée du bouddhisme au Vietnam, ces trésors continueront de révéler, à celles et ceux qui s’y intéressent, des mystères de l’histoire nationale. – VOV/VNA/VI

Le Vietnam et la Russie parviennent à un consensus sur les orientations futures des relations bilatérales

Le Vietnam et la Russie parviennent à un consensus sur les orientations futures des relations bilatérales

Grâce à une Déclaration commune publiée, 11 accords de coopération signés ainsi que des réunions de haut niveau tenues lors de la visite d'État du président russe Vladimir Poutine au Vietnam les 19 et 20 juin, les deux pays ont convenu d'orientations majeures pour approfondir davantage le partenariat stratégique intégral global bilatéral dans cinq aspects clés, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Bui Thanh Son.

Top