Nouvelles

Le tourisme intérieur reparte plus vite que les voyages internationaux

Le tourisme intérieur est le point positif du tourisme national. Cependant, les marchés internationaux rouvrent également, attirant les touristes vietnamiens à voyager à l’étranger.

Contrairement à l’embellie du tourisme intérieur, le tourisme international n’a pas répondu aux attentes en 2022. Le Vietnam n’a en effet accueilli que 3,5 millions de visiteurs internationaux, bien en deçà de l’objectif de 5 millions.

Boom du tourisme intérieur

Le tourisme interieur reparte plus vite que les voyages internationaux hinh anh 1Touristes visitant la Cité impériale de Huê. Photo: VnExpress

Après deux années difficiles dues à l’épidémie, l’année dernière, le tourisme intérieur a vraiment explosé avec plus de 101 millions de visiteurs nationaux, ce qui signifie qu’un Vietnamien moyen a voyagé une fois cette année-là. Ce nombre dépasse le nombre total de visiteurs en 2019,  avant le COVID-19.

L’essor du tourisme intérieur montre la bonne direction, car il s’agit encore d’un marché mal ciblé depuis longtemps et qui ne demande qu’à être activé. L’ensemble de la population contribuera à la relance du tourisme.

Le 15 mars, le Vietnam a officiellement annoncé la réouverture des activités touristiques à tous ses postes-frontières.

Seulement un mois plus tard, pendant les congés à l’occasion de l’anniversaire de la libération du Sud (le 30 avril) et de la Fête du travail (le 1er mai), le nombre de touristes a fortement augmenté dans toutes les destinations touristiques du pays, avec environ 5 millions de touristes nationaux.

Après le succès des congés du 30 avril, pendant les quatre jours fériés de la Fête nationale, du 1er au 4 septembre, le secteur touristique a également enregistré un nombre impressionnant de vacanciers. Du Nord au Sud, les établissements d’hébergement étant remplis, les localités ont enregistré des effectifs dépassant leur plan annuel.

Le tourisme intérieur est le point positif du tourisme national. Cependant, les marchés internationaux  rouvrent également, attirant les touristes vietnamiens à voyager à l’étranger. Le secteur du tourisme a  besoin de nombreuses nouvelles mesures pour attirer les touristes nationaux, augmenter la durée des séjours.

Le tourisme international peine à rebondir

Le tourisme interieur reparte plus vite que les voyages internationaux hinh anh 2Le Laperouse sur la rivière Saigon.

Contrairement au  tourisme intérieur, le tourisme international n’a pas atteint les résultats escomptés. Avec  l’ouverture complète au tourisme international le 15 mars, le Vietnam a figuré sur la liste des premiers pays de la région et a été évalué par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) comme l’un des pays ayant la politique d’entrée dans le pays la plus ouverte au monde. Pourtant, le Vietnam n’a   accueilli que 3,5 millions de visiteurs en 2022, inférieur à l’objectif de 5 millions  fixé en début d’année.

Pendant ce temps, d’autres pays d’Asie du Sud-Est ont atteint ou même dépassé l’objectif. Le Vietnam est  dans le groupe des pays affichant une lente reprise du tourisme international.

Certains de ses marchés traditionnels  en Asie du Nord-Est ne sont pas encore ouverts. De plus, des facteurs géopolitiques et la récession économique limitent le flux de touristes en provenance d’Europe. Ce sont des facteurs objectifs qui ont empêché le Vietnam d’atteindre son objectif de 5 millions.

La politique des visas du Vietnam comporte de nombreux obstacles. Au moment de l’ouverture aux visiteurs internationaux, le Vietnam n’exemptait  que les visas pour 24 pays avec une période de 15 jours et presque aucun changement n’a eu lieu au cours des 8 derniers mois. Par conséquent, il est recommandé d’accélérer la délivrance de visas en ligne et  à la frontière afin de créer de la compétitivité dans l’attraction des visiteurs internationaux.

Créer une percée pour attirer les visiteurs internationaux

En 2023, le tourisme vietnamien vise 8 millions de visiteurs internationaux. La Chine commence à s’ouvrir progressivement au tourisme et si le Vietnam saisit rapidement l’opportunité d’attirer les Chinois, plus les citoyens de quelques autres grands marchés comme l’Asie du Sud-Est, l’Inde, l’Europe, les États-Unis..., ce chiffre est tout à fait atteignable.

"Les autorités doivent se connecter pour créer une harmonie dans le processus d’enregistrement et effectuer les procédures le plus rapidement possible, car les clients peuvent changer d’avis immédiatement lorsqu’ils voient des offres faciles", a dit M. Vu The Binh, président de l’Association du tourisme du Vietnam.

"Il faut des politiques pour attirer du personnel, des politiques de soutien financier pour construire des produits et promouvoir le marché", a indiqué M. Nguyen Cong Hoan, directeur général de Flamingo Redtour.

"Outre les activités et les événements que nous organisons et auxquels nous participons, il est nécessaire de renforcer le rôle des agences de représentation vietnamiennes à l’étranger dans la coordination avec le secteur du tourisme et les entreprises touristiques dans la promotion du tourisme", a déclaré M. Nguyen Trung Khanh, directeur général de l’Administration nationale du tourisme du Vietnam.

Pour  atteindre 8 millions de visiteurs internationaux, il faut un soutien, une coopération du gouvernement et de nombreux ministères, branches, localités et entreprises. En outre, la promotion du tourisme et  des liens entre les localités pour créer un système de produits nouveaux et attrayants doivent aussi être accélérés pour créer une dynamique pour le tourisme vietnamien. – CPV/VNA/VI


Top