Nouvelles

Le président de l’AN rencontre d'anciens prisonniers révolutionnaires

Chaque ancien prisonnier politique et prisonnier de guerre à Hô Chi Minh-Ville est un témoin historique, associé aux événements de la révolution vietnamienne.

Chaque ancien prisonnier politique et prisonnier de guerre à Hô Chi Minh-Ville est un témoin historique, associé aux événements de la révolution vietnamienne et à la lutte de résistance pour la libération et la réunification nationale, a déclaré le 10 avril le président de l'Assemblée nationale, Vuong Dinh Hue.

Lors de la rencontre. Photo : VNA  

Lors de la rencontre avec une délégation des prisonniers politiques et prisonniers de guerre, le dirigeant a souligné les résultats obtenus par le Comité de liaison des anciens prisonniers politiques et prisonniers de Hô Chi Minh-Ville, en particulier leurs contributions à la création d'un fonds pour soutenir les membres atteints de graves maladies, aider à la construction de maisons et accorder des bourses à des étudiants brillants et aux enfants d'anciens détenus et de familles pauvres.

En particulier, il a apprécié ledit comité pour avoir écrit, compilé et imprimé six livres sur les prisons et des annuaires photographiques de plus de 11.000 anciens prisonniers politiques.

C'est une manière spéciale, qui aide le Parti et l'Etat en général et les autorités de Hô Chi Minh-Ville en particulier à enregistrer l'histoire héroïque de la nation à travers des exemples typiques, a-t-il dit.

Jusqu'à présent, 9,2 millions de personnes ayant des mérites révolutionnaires bénéficient de régimes et de politiques préférentiels, et plus de quatre millions ont reçu des ordres, des médailles, des récompenses et des titres nobles, a-t-il déclaré.

Vuong Dinh Hue a affirmé que le Comité permanent de l'Assemblée nationale examinera et étudiera la proposition de rédaction de la loi de préférence pour les personnes ayant des services méritoires à la révolution.

Reconnaissant les recommandations formulées par les participants, il a promis de continuer à appeler la communauté internationale à contribuer à surmonter les conséquences de l'agent orange/dioxine, et a exhorté les autorités à poursuivre l'étude des traitements des maladies, des médicaments et des politiques pour créer des conditions plus favorables pour les victimes touchés par de l'agent orange/dioxine.

VNA/VI


Top