Nouvelles

La Suède s’intéresse au secteur des transports et des communications au Vietnam

Le ministre vietnamien des Transports et des Communications, Nguyên Van Thê, a reçu le 8 février l’ambassadeur suédois au Vietnam Pereric Hogberg.
"En 2019, le Vietnam et la Suède célébreront les 50 ans de l’établissement de leurs relations diplomatiques. Les deux pays entretiennent toujours de belles relations dans tous les domaines, notamment dans les transports et les communications", a annoncé l’ambassadeur Pereric Hogberg.
"La Suède espère que les deux parties pourront former de nouveaux projets de coopération dans les temps à venir", a-t-il affirmé en indiquant que les entreprises suédoises fournissaient diverses solutions de transports publics, des services de localisation et de connexion dans les aéroports et les ports maritimes, etc.
Pereric Hogberg a fait savoir qu’une délégation commerciale suédoise effectuerait cette année une mission au Vietnam pour prospecter de nouvelles possibilités de partenariat. "La partie suédoise souhaite que le ministère vietnamien des Transports et des Communications l’aide à organiser les rencontres pour les entreprises des deux pays".
Pour sa part, le ministre Nguyên Van Thê a déclaré que le Vietnam accordait des conditions favorables pour inciter les entreprises étrangères à y investir. Il a fait remarquer que les deux pays possédaient un grand potentiel de coopération dans les domaines des transports et des communications.
"Actuellement, le Vietnam se prépare pour de grands projets tels que l’aéroport international de Long Thành, l’autoroute Nord-Sud, la ligne à grande vitesse Nord-Sud, les chemins de fer urbains", etc. -NDEL/VNA/VI

Les chants populaires quan ho de Bac Ninh font le plein de vitalité

Les chants populaires quan ho de Bac Ninh font le plein de vitalité

Ces jours-ci, les chants populaires quan ho brillent de tous leurs éclats à la fête de Lim, l’une des plus grandes festivités printanières du Nord du Vietnam. Alors que d’autres arts traditionnels résistent difficilement aux tempêtes de la modernité, le quan ho, lui, a toujours tenu bon. Il faut dire que la province de Bac Ninh n’a jamais manqué d’initiatives pour le protéger et valoriser.

Top