04/02/2020 15:56 GMT+7 Email Print Like 0

Thai Binh, Ninh Binh et Hai Phong : 12 cas suspects d'infection au 2019-nCoV testés négatifs

Selon le Service de la Santé de la province de Thai Binh (Nord), jusqu’au 3 février, parmi les cinq cas suspects d'infection par le nouveau type de coronavirus (2019-nCoV) dans la province, quatre ont été testés négatifs. Le 5e est isolé et surveillé à l'Hôpital général de Thai Binh. Tous ces cas sont des personnes de retour de zones contaminées.

En outre, un cas à risque est actuellement confiné à domicile. Cinquante personnes ayant eu des contacts étroits avec des cas suspects et 109 Chinois travaillant à Thai Binh sont également placés sous surveillance. Leur état de santé actuel est normal.  

La ville de Hai Phong a enregistré jusqu’au 3 février, à 12h00, 13 cas suspects, selon le Service municipal de la Santé.

Parmi ces cas, trois ont été testés négatifs et deux ont des résultats préliminairement négatifs. Les autres sont sous surveillance pour attendre les résultats des tests.

Dans l’après-midi du même jour, le Service de la Santé de la province de Ninh Binh (Nord) a annoncé que les cinq cas suspects dans la localité ont tous des résultats négatifs aux tests.

La province a récemment signalé un nouveau cas suspect. Il s’agit d’une Vietnamienne de 36 ans qui avait voyagé dans le Guangxi, en Chine, il y a un mois. Elle est actuellement mise en quarantaine à l'Hôpital général de la province.

Le 2019-nCoV, qui est apparu dans la ville chinoise de Wuhan, a fait 425 morts et contaminé plus de 20.000 personnes.

Le Vietnam a détecté à ce jour neuf cas : un père chinois et son fils, cinq citoyens vietnamiens de retour de Wuhan, une réceptionniste vietnamienne ayant eu des contacts étroits avec les Chinois infectés, et un citoyen américain.  Le 1er janvier, le Premier ministre Nguyên Xuan Phuc a signé une décision sur la déclaration de l’épidémie de coronavirus au Vietnam. - VNA/VI