21/10/2017 08:46 GMT+7 Email Print Like 0

Surveillance environnementale communautaire pour le papetier Lee & Man

Le ministre des Ressources naturelles et de l'Environnement Trân Hông Ha a exhorté la province de Hâu Giang du Delta du Mékong à mettre en place un mécanisme de surveillance communautaire pour évaluer l'efficacité du traitement environnemental de la papeterie Lee & Man Vietnam Ltd.

Lors d'une séance de travail avec les responsables de la papeterie le 19 octobre, il a demandé à la papeterie de remplir une procédure selon les règlements sur la gestion et l'exploitation de son traitement des déchets et de tenir des registres quotidiens des matériaux utilisés pour le traitement environnemental.

Le ministre a chargé la province de dresser une liste des entreprises locales qui déversent beaucoup de déchets et de les soumettre au ministère, de mettre en place un système de surveillance automatisée de la qualité des eaux de surface le long de la rivière Hâu et de transférer les données au service provincial de l'Environnement et des Ressources naturelles.

Lee & Man Vietnam Ltd a achevé la construction d'une usine de papier qui représente un investissement de 280 millions de dollars de 1,2 milliard de dollars, qui a débuté en 2007, à Phu Huu A Industrial Cluster, le long de la rivière Hau à Hâu Giang.

C'est la plus grande papeterie au Vietnam et l'une des cinq plus grandes au monde, capable de produire 330.000 tonnes de pâte et 420.000 tonnes de papier d'emballage par an. Il dispose d'environ 13.000 m3 d'eaux usées par jour.

En décembre dernier, l'installation a pu commencer à tester son usine de traitement des déchets, mais a cessé de fonctionner en raison de la pollution.

L'entreprise a été accusée de causer du bruit, de la poussière et une mauvaise odeur, affectant les foyers voisins. Il a ensuite pris la responsabilité de la pollution.

Le ministre Trân Hông Ha a profité de l'occasion pour rendre visite aux foyers touchés, leur demandant de continuer à informer les autorités locales du fonctionnement de l'usine.

Le ministère prévoit de permettre la mise en service de l'usine à la fin du mois d'octobre. - VNA/VI