29/10/2020 14:38 GMT+7 Email Print Like 0

Séminaire sur les exportations de fruits et légumes vers la Chine

 Le commerce des produits agricoles entre le Vietnam et la Chine dipose d’énormes potentiels qui demeurent sous-exploités en raison de la crise sanitaire et des changements des politiques d’import-export, ont déclaré des experts lors d'une conférence tenue mardi à Ho Chi Minh-Ville.

Selon Nguyen Quoc Toan, chef de l'Autorité de transformation agroalimentaire et de développement des marchés (Agrotrade), le Vietnam est actuellement le plus grand partenaire commercial de la Chine et ce pays est le deuxième importateur de produits vietnamiens. En 2019, les importations chinoises de produits agricoles du Vietnam ont atteint 10,9 milliards de dollars, soit 24% des exportations nationales de produits agricoles, sylvicoles et aquatiques. Ce pays d’Asie du Sud-Est a affiché un excédent commercial de 6,1 milliards de dollars avec la Chine.

La Chine dépense chaque année entre 9 et 10 milliards de dollars pour importer des fruits et légumes et représente plus de 70% des exportations vietnamiennes de ces produits. Cependant, les exportations de fruits et légumes vietnamiens vers la Chine ont chuté de 25,9% au cours des neuf derniers mois, a-t-il fait savoir.

A ce jour, seulement neuf fruits vietnamiens, à savoir le fruit du dragon, la pastèque, le litchi, le longane, la banane, la mangue, le jacquier, le ramboutan, le mangoustan, sont autorisés à être exportés officiellement vers la Chine.

Dang Phuc Nguyen, secrétaire général de l'Association vietnamienne des fruits et légumes, a déclaré que les exportations de fruits et légumes vers la Chine étaient confrontées à de nombreuses difficultés, notamment la crise sanitaire et le resserrement du contrôle des importations aux frontières.

Les entreprises et agriculteurs vietnamiens doivent améliorer la qualité des produits et mieux répondre aux exigences des partenaires, a-t-il proposé.  

Le consul commercial de Chine à Ho Chi Minh-Ville, Li Jianliang, a émis son souhait que les deux parties renforcent la coopération pour aider les exportateurs à répondre aux exigences chinoises. -VNA/VI