14/11/2019 14:22 GMT+7 Email Print Like 0

Séminaire sur la navigation maritime du Vietnam à Ho Chi Minh-Ville

Un séminaire sur la navigation maritime du Vietnam a eu lieu le 13 novembre à Ho Chi Minh-Ville.

Organisé par le comité d’organisation de l’exposition de la navigation maritime de l’Asie-Pacifique (APM) et l’Association des sciences des techniques de l’industrie navale du Vietnam, ce séminaire constituait une occasion pour les experts, les chercheurs dans le secteur de la navigation maritime, des combustibles, des moteurs diesel et entreprises de transport maritime vietnamiennes et étrangères d'échanger des expériences dans l’industrie navale.

Le Vietnam a fixé l’objectif de devenir un pays doté d'une flotte maritime moderne, répondant aux exigences mondiales. Les entreprises de ce secteur  accélèrent l’application des technologies de l’information, diversifient les modalités d’exploitation des activités de transport maritime.

A ce séminaire, la directrice des événements de l’APM, Yeow Hui Leng a estimé que le Vietnam doit surmonter des défis liés à la modernisation et aux exigences de plus en plus rigoureuses, notamment sur les combustibles répondant aux normes environnementales.

L'Organisation maritime internationale (OMI) a décidé qu'à partir du 1er janvier 2020, les émissions du secteur maritime dans les eaux internationales seraient réduites. Le secteur maritime devra réduire les émissions de soufre de plus de 80% en adoptant des carburants à plus basse teneur en soufre. Alors, le Vietnam doit prendre des précautions en utilisant des combustibles au service de la production, a remarqué Simon Neo, directeur de haut rang de Sde Internation.

Partageant le même point de vue de Simon Neo, le directeur exécutif de l’Institut Methanol-Chris Chatterton a présenté à ce séminaire le méthanol, un combustible remplaçant le diesel en affirmant que le méthanol répondait aux règlements de l’OMI 2020.

A ce séminaire, des délégués ont évalué les impacts des règlements de l’OMI en Asie, de nouveaux pas des exploiteurs des navires et des ports maritimes dans la région, des difficultés du Vietnam. Ils ont  partagé des avancées scientifiques et technologiques dans le secteur de navigation.

Dans son plan d'aménagement du transport maritime, le pays a fixé l’objectif de transporter de 140 à 153 millions de tonnes vers 2020 et de 237 à 270 millions de tonnes vers 2030, de développer des flottes de navires modernes et efficaces. -VNA/VI