01/09/2018 15:45 GMT+7 Email Print Like 0

Séminaire sur la lutte d’hier de Da Nang contre les forces interarmées France-Espagne

 Un séminaire scientifique sur la lutte d’hier de la ville de Da Nang contre les forces interarmées France-Espagne (1858-1860) et son développement d’aujourd’hui a été organisé le 31 août dans la ville par le comité populaire municipal.


L’assistance a discuté de deux grands sujets. Le premier porte sur la position stratégique de Da Nang, l’invasion des colonialistes français en 1858, le champ de bataille de Da Nang, le rôle de l’Espagne, les généraux célèbres du Vietnam sur le champ de bataille de Da Nang, le rôle de la population de Quang Nam-Da Nang, etc.

Le deuxième concerne le développement de la ville au 21e siècle, ses relations internationales et la conservation des sites historiques.

Prenant la parole, le vice-président du Comité populaire de Da Nang, Dang Viet Dung, a estimé que la ville était sur le chemin d’industrialisation et de modernisation pour parvenir au titre d’une «ville agréable à vivre». L’une des ressources importantes pour le développement de la ville est le patriotisme et la tradition révolutionnaire cultivés à travers l’histoire.

Pour rappel, il y a 160 ans, les forces interarmées franco-espagnole avaient fait usage de canons contre des positions vietnamiennes. Da Nang est devenu la localité représentante du pays pour mener à bien la mission de défense nationale avec les batailles courageuses à Cua Han. Durant plus de 18 mois (du 1/9/1858 au 23/3/1860), l'alliance franco-espagnole avait, à de nombreuses reprises, lancé des attaques dans le but dominer et occuper Da Nang. Cependant, le peuple et l’armée de la ville se sont battus férocement, battant le complot des envahisseurs. Ils les ont obligé enfin à se retirer de Da Nang. -VNA/VI