02/04/2020 11:20 GMT+7 Email Print Like 0

Réunion périodique de mars du gouvernement

Le gouvernement a tenu le 1er avril sa réunion périodique de mars. La réunion a été élargie sous forme en ligne à 21 ministères, agences ministérielles et deux villes : Hanoi et Ho Chi Minh-Ville.

S'exprimant lors de l'ouverture, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a souligné que cette réunion a eu lieu dans le contexte où le COVID-19 devenait une pandémie avec des dizaines de milliers de personnes infectées. Dans ce contexte, le Secrétaire général et président Nguyen Phu Trong a lancé un appel à tout le Parti, à toute l'armée et à l'ensemble du peuple pour s'unir contre l'épidémie. Le Premier ministre, après avoir conclu un accord avec le président de l'Assemblée nationale, a rendu compte au Secrétaire général du Parti et président et a promulgué les Directives N°15 et 16. La Directive N°16 a posé la question de la distanciation sociale.

Expliquant davantage ce contenu, le Premier ministre a déclaré que la distanciation sociale est une situation juridique qui n'est pas illégale pour protéger la santé et la vie des habitants. Le but est de limiter au maximum les interactions humaines dans la société telles que maintenir la distanciation sociale pour faire face aux épidémies et aux situations dangereuses d'épidémie; garder la distance entre les gens. "Ne pas interdire la circulation, ne pas bloquer la société et minimiser la circulation", a déclaré le Premier ministre.

Le Premier ministre a souligné qu'il était nécessaire de maintenir la circulation des marchandises, en particulier les produits de première nécessité, les fournitures médicales et les marchandises d'exportation, en particulier le maintien des exportations par voies maritime et routière.

La distanciation sociale est imposée à partir du 31 mars à minuit  jusqu’au 15 avril pour minimiser la propagation de l'épidémie.

"Si nous n'insistons pas là-dessus, les conséquences seront incommensurables pour la santé de la population", a déclaré le Premier ministre.

Lors de la réunion, le Premier ministre a affirmé que le gouvernement contrôlait la situation et s’efforçait d’assurer le bien-être social, notamment les conditions de vie des plus démunis et des chômeurs. Il a indiqué que le gouvernement continuerait d’avancer des mesures pour aider les entreprises à surmonter leurs difficultés, d’intensifier les investissements publics, de garantir la sécurité et l’ordre social.

Réaffirmant que les deux prochaines semaines à partir du 1er avril seraient le pic de l’épidémie au Vietnam, Nguyen Xuan Phuc a ordonné à tous les organes de se concentrer sur l’application des mesures de protection des habitants. Il a demandé aux citoyens de rester autant que possible chez eux, de respecter une distance de sécurité de 2 mètres, de ne pas se rassembler à plus de deux personnes hors des bureaux, des écoles, des hôpitaux, et de remplir la déclaration de l’état de santé...

“Chacun doit être un soldat sur le front de la prévention et de la lutte contre l’épidémie”, a déclaré le Premier ministre, avant d’apprécier grandement les efforts inlassables des médecins et agents sanitaires, ainsi que les contributions des donateurs, dans ce combat. Selon lui, le gouvernement et le Front de la Patrie sont parvenus à mobiliser plus de 600 milliards de dôngs pour soutenir la lutte contre le coronavirus.  

Le Premier ministre a demandé aux membres du gouvernement de discuter et de décider immédiatement des sommes d’assistance aux employés pour garantir la sécurité sociale du peuple dans la situation difficile actuelle.

L'épidémie de COVID-19 a causé de lourdes pertes dans le monde, y compris le Vietnam car le pays s’intègre profondément à l'économie mondiale; et aussi perturbé l'approvisionnement et la consommation de produits.

« Nous devons s’efforcer davantage pour maintenir le développement. Cependant, la baisse de la production au pays a fortement affecté la croissance de l'économie nationale. Par conséquent, le PIB du premier trimestre n'était que de 3,82%. Dans ce contexte difficile, plus des effets de la salinisation et de la peste porcine africaine, il faut avoir des solutions efficaces. L'organisation de la production au pays et la recherche de nouveaux marchés doivent être renforcées ».

Récemment, le Vietnam a lancé des plans financiers et monétaires pour soutenir la production et la vie. Les secteurs bancaire, financier, industriel et agricole ont activement participé à ces plans d’assistance aux entreprises et au peuple.

Le Premier ministre a également appelé à cette occasion à l’union et à la détermination de tous les secteurs, échelons et localités dans la mise en œuvre des politiques du Parti et de l'État pour surmonter les difficultés causées par la crise du coronavirus.

Le rapport de la réunion a montré que dans le contexte d'économie mondiale en récession, la croissance du pays au premier trimestre de 3,82% est un chiffre encourageant. Il s'agit cependant de la croissance économique la plus faible du premier trimestre au cours de ces dernières années (depuis 2009).

Le taux de croissance de l'industrie n'a atteint que 5,28%, le plus bas de ces 6 dernières années, en raison de nombreuses difficultés et défis dans l'approvisionnement en matières premières et en pièces détachées; du manque de ressources humaines; des difficultés financières, des marchés de consommation. La croissance de tous les secteurs a été inférieure à celle de la même période, en particulier dans l'industrie minière qui a connu un recul de 3,18%.

Le taux de croissance agricole n'était que de 0,08%, le plus bas de ces 4 dernières années, en raison de l'impact de la peste porcine africaine; de la sécheresse, de l’intrusion saline dans le delta du Mékong; des épidémies de grippe aviaire et de COVID-19. Certaines secteurs agricoles montrent cependant de bon signes de croissance comme l'élevage...

Le taux de croissance du secteur des services n'était que de 3,27%, le niveau le plus bas depuis des décennies, en raison de l'impact de l'épidémie de COVID-19 qui a considérablement réduit le nombre de touristes, de services d'hébergement et de commerce. Les ventes au détail totales de biens et services à la consommation en mars ont diminué de 0,8% ; généralement, au cours des trois premiers mois de l’année, elles n'ont augmenté que de 4,7%. Les visiteurs internationaux au Vietnam ont été 3,7 millions, en baisse de 18,1% en un an.

L'inflation est toujours sous contrôle, poursuivant sa tendance à la baisse. L'indice des prix à la consommation (IPC) en mars a diminué de 0,72% par rapport au mois précédent et a augmenté de 0,34% par rapport à décembre 2019. L'IPC moyen du premier trimestre 2020 a augmenté de 5,56% par rapport à la moyenne du premier trimestre 2019. Les exportations ont fortement augmenté de 8,7%, les importations ont diminué de 3,4% et l'excédent commercial a été de 2,8 milliards de dollars. -VNA/VI