09/11/2017 10:08 GMT+7 Email Print Like 0

Resserrer la connexion entre les entreprises vietnamiennes et chinoises

Une conférence sur les échanges commerciaux Vietnam-Chine a eu lieu le 8 novembre à Hanoï. L'objectif : favoriser la connexion et la coopération entre les entreprises des deux pays.

Coorganisé par le Département de promotion du commerce (ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce) et le Service du commerce extérieur (ministère chinois du Commerce), l’événement a réuni des représentants des ministères, secteurs et d’une centaine d'exportateurs vietnamiens comme chinois.

Lors de la conférence, le directeur du Département de promotion du commerce, Bui Huy Son, a indiqué que les relations commerciales Vietnam-Chine continuaient de se développer fortement. La Chine demeure un importateur clé du Vietnam, mais aussi l’un de ses plus grands partenaires commerciaux. L’année dernière, le Vietnam est devenu le plus grand partenaire commercial de la Chine au sein de l’ASEAN et son 9e partenaire commercial dans le monde entier.
Dans le contexte où la Chine diminue ses importations en provenance des pays aséaniens, le volume d’importation des marchandises vietnamiennes connaît, au contraire, une croissance à deux chiffres.

Zhi Luxun, vice-directeur du Service du commerce extérieur de la Chine, a plaidé pour les potentiels et les opportunités de coopération entre les deux nations dans l’économie et le commerce grâce au développement continu des relations bilatérales. En effet, les visites officielles de hauts dirigeants des deux pays ces derniers temps, notamment en 2016 et 2017, ainsi que leurs déclarations et communiqués et la signature des documents de coopération permettront de dynamiser leurs liens dans ces domaines.

A la fin de la conférence, des entreprises vietnamiennes et chinoises ont signé des contrats de coopération et d’investissement. Un signe positif en vue d’équilibrer la balance commerciale bilatérale, de renforcer les possibilités d’exportation des produits phares vietnamiens vers la Chine, outre la possibilité d’attirer plus d'investisseurs chinois. -VNA /VI