23/04/2021 23:29 GMT+7 Email Print Like 0

Renforcement de la coopération entre le Vietnam et l’Indonésie

Dans l'après-midi du 23 avril, au palais présidentiel dans la ville indonésienne de Bogor, le président indonésien Joko Widodo s'est entretenu avec le Premier ministre Pham Minh Chinh.
 

Le Premier ministre Pham Minh Chinh et  le président indonésien Joko Widodo. Photo: Duong Giang/VNA

Photo: Duong Giang/VNA
 
Le président Joko Widodo a félicité le Vietnam pour ses réalisations dans le combat contre le COVID-19 comme dans le rétablissement et le développement économiques. Il a affirmé que l'Indonésie souhaitait développer constamment son amitié traditionnelle et son partenariat stratégique avec le Vietnam.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh a affirmé que le Vietnam renforcerait et élargirait constamment son partenariat stratégique avec l'Indonésie.

Les deux dirigeants ont discuté de mesures propres à promouvoir la coopération économique bilatérale pour porter rapidement le commerce bilatéral à 10 milliards de dollars en réduisant le déficit commercial du Vietnam.

Ils ont convenu de reprendre les vols à un moment opportun et d'envisager de permettre à Vietjet Air d'ouvrir des vols de Hanoï et Ho Chi Minh-Ville à Jakarta; de promouvoir la coopération dans le domaine de la production pharmaceutique; de renforcer la coopération maritime et océanique, y compris la coopération entre les forces de police maritime des deux pays.

Les deux dirigeants ont affirmé qu'ils attachaient une importance particulière à la nécessité d'achever rapidement les négociations sur la limite séparant les zones économiques exclusives des deux pays, afin de créer un couloir juridique permettant aux deux parties de renforcer leur coopération et de réduire les cas de pêche illégale, de créer un exemple en termes de résolution des différences maritimes, contribuant au maintien de la paix, à la coopération et au développement dans la région.

Les deux parties ont affirmé qu'elles continueraient de coopérer étroitement et efficacement dans les forums régionaux et internationaux, en particulier l'ASEAN et les Nations Unies, et de collaborer avec d'autres pays de l'ASEAN pour promouvoir un règlement rapide du problème du Myanmar, pour la paix et la stabilité dans la région et dans le monde. Les deux parties ont également convenu de maintenir la position commune de l'ASEAN sur la question de la Mer Orientale, dont le maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité et de la sûreté maritime et aérienne, la mise en œuvre effective de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et la finalisation rapide des négociations sur un Code de conduite en Mer Orientale (COC) efficace et conforme au droit international, y compris la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.-VNA/VI