06/04/2018 08:42 GMT+7 Email Print Like 0

Publication d’un rapport de la BM sur la pauvreté au Vietnam

La pauvreté au Vietnam a continué à diminuer, particulièrement au sein des ethnies minoritaires avec une forte baisse de 31%, le taux le plus élevé de ces 10 ans, selon un rapport publié le 5 avril à Hanoï par la Banque mondiale (BM).

Le directeur national de la BM au Vietnam, Ousmane Dione, a indiqué que le Vietnam avait réalisé de grandes avancées en termes de réduction de la pauvreté et d’amélioration des conditions de vie de plusieurs millions de personnes. Selon lui, la diminution de la pauvreté au sein des ethnies minoritaires est un résultat très encourageant. Les efforts pour augmenter les revenus des membres des ethnies minoritaires pourront leur offrir davantage d’opportunités et réduire l’inégalité.

Vu Thanh Liem, directeur général adjoint du Département général des statistiques du Vietnam, a souligné les grands efforts du Parti et de l’Etat pour améliorer la vie matérielle et culturelle de la population, réduire l’écart entre zones rurale et urbaine, entre régions, entre ethnies… Le Parti et l’Etat ont lancé de nombreux stratégies et programmes de réduction de la pauvreté. Adopté en 2016, le Programme cible national sur la réduction durable de la pauvreté pour la période 2016-2020 a un rôle important dans ce travail en continuant à chercher à augmenter les revenus et favoriser l’accès des personnes démunies aux services de base dans la santé, l’éducation…

Le rapport de la BM, consacré à la réduction de la pauvreté et la prospérité commune au Vietnam, a indiqué que les revenus provenant de l’agriculture dans les zones montagneuses pourraient aider le Vietnam à poursuivre la réduction de la pauvreté. Les membres des ethnies minoritaires, dont la majorité vivent en montagne, représentent environ 72% des personnes démunies au Vietnam et la plantation des arbres industriels peuvent les aider à augmenter les revenus.

Selon le rapport, actuellement, les conditions économiques de 70% des Vietnamiens sont assurées. Le taux de personnes exposées au risque de retomber dans la pauvreté a été ramené à 2% pendant la période 2014-2016.

Le rapport a suggéré des secteurs prioritaires tels que l’augmentation de la productivité et des investissements dans les infrastructures, la réforme de l’éducation, l’accélération de la restructuration agricole…-VNA/VI