25/03/2020 09:11 GMT+7 Email Print Like 0

Proposition de dédouanement des marchandises via des portes frontalières secondaires

Le ministère de l'Industrie et du Commerce a adressé le 23 mars un document au Premier ministre proposant l'autorisation de dédouaner les marchandises via des portes frontalières secondaires entre le Vietnam et la Chine.

Selon le ministère, un grand nombre de produits agricoles frais, dont des fruits, seront exportés vers la Chine. Cependant, la capacité de dédouanement aux portes frontalières est encore limitée, ne représentant que 50 à 60% de cellle avant l’épidémie de COVID-19. Cela entraînera probablement une congestion des marchandises dans la zone frontalière.

Le ministère a alors proposé au Premier ministre d'autoriser la réouverture de portes secondaires à la frontière vietnamo-chinoise.

Le même jour, le Comité de pilotage national pour la prévention et la lutte contre le COVID-19 s'est réuni pour mettre en œuvre des mesures de lutte contre l'épidémie. Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, chef du comité, a également convenu de desserrer des mesures en faveur des opérateurs de véhicules de transport routier, aérien, ferroviaire, maritime… des pays partageant les mêmes frontières avec le Vietnam pour faciliter l'échange de marchandises.

Auparavant, le Premier ministre avait promulgué des documents sur les activités d'import-export, le transport transfrontalier de marchandises et sur le règlement des difficultés dans ce domaine, permettant de poursuivre les activités d'import-export, de transport des marchandises via les portes frontalières secondaires de Tan Thanh et Coc Nam dans la province de Lang Son (Nord) et d’ouvrir la route du Km3 + 4 dans le quartier Hai Yen de la ville de Mong Cai, province de Quang Ninh (Nord).

Selon le Service de l'Industrie et du Commerce de Lang Son, au 19 mars, la province compte cinq portes frontalières autorisées à effectuer le dédouanement de marchandises. Actuellement, la localité et la région autonome des  Zhuangs de Guangxi (Chine) travaillent ensemble pour se préparer au dédouanement.

La province de Quang Ninh, pour sa part, au 19 mars, a trois portes frontalières autorisées à effectuer à nouveau le dédouanement.

Du 5 février au 19 mars, aux portes frontalières, plus de 5.360 véhicules ont été autorisés à circuler. -VNA/VI