17/11/2017 10:17 GMT+7 Email Print Like 0

Promulgation du programme-cadre d’anglais pour les enfants de maternelle

 Un séminaire organisé par le ministère de l’Éducation et de la formation (MEF) a eu lieu le 14 novembre à Hô Chi Minh-Ville. Il a été question du bilan des cours d’anglais pour les enfants en école maternelle, trois ans après leur instauration.

Les représentants des Services d’éducation ont proposé au MEF d’élaborer et de promulguer un programme-cadre d’anglais pour les enfants de maternelle, ainsi que d’améliorer les compétences des enseignants et les outils pédagogiques.

Selon le MEF, à ce jour, 41 des 63 villes et provinces du pays proposent l’enseignement de l’anglais pour les enfants en maternelle avec 192.000 apprenants, dont la majorité est âgée de 4 à moins de 6 ans.

Nguyên Ba Minh, directeur du Département de l’éducation maternelle (MEF), a estimé que trois années après la mise en place de cette initiative, les établissements de maternelle avaient obtenu des résultats importants. Les enfants, en plus d’apprendre les bases de l’anglais au moyen de méthodes d’apprentissage modernes, connaissent quelques caractéristiques culturelles des pays anglo-saxons. Cela permet notamment aux enfants de développer la langue et la pensée, en leur donnant déjà quelques clés de la réussite professionnelle.

Uniformiser le programme au niveau national

Cependant, selon Nguyên Ba Minh, de nombreuses localités rencontrent encore des difficultés à mettre en place ces cours, la faute à l’absence d’indications unifiées et synchronisées. Précisément, le programme-cadre et les règlements sur l’évaluation et l’accréditation des manuels et des programmes d’enseignement d’anglais proviennent des organismes étrangers.

Par ailleurs, il n’y a pas encore de règlements sur le recrutement d’enseignants contractuels. Évaluer les compétences professionnelles des enseignants étrangers est aussi une problématique pour les localités et les écoles en raison du niveau limité de maîtrise de l’anglais des cadres, notamment ceux en poste dans les régions reculées et montagneuses. Sans compter le manque d’équipements et d’outils pédagogiques (projecteur, écran, manuels, facilités, emploi du temps...).

Pour mieux organiser l’enseignement de l’anglais pour les enfants en maternelle, les participants ont proposé au MEF l’édification du programme-cadre national pour faciliter cette activité dans les localités et les écoles, ainsi que les règlements sur l’évaluation et l’accréditation, le nombre d’heures des cursus qui devront être insérées dans le programme scolaire. En outre, les participants ont suggéré de réexaminer les règles et les critères concernant les enseignants, les mécanismes de recrutement, les enseignants contractuels. Enfin, il faudra mieux former les enseignants, de même qu’investir dans les installations et les équipements. -CVN/VNA/VI