06/12/2021 09:34 GMT+7 Email Print Like 0

Promouvoir la production nationale de vaccins et de médicaments pour traiter le COVID-19

Le Premier ministre Pham Minh Chinh a présidé le 5 décembre à Hanoï une réunion avec les ministères, les secteurs et les unités sur la promotion de la recherche et du transfert de technologie pour produire des vaccins et des médicaments anti-COVID-19 dans le pays et importer des vaccins et des médicaments pour traiter cette maladie.

Cette réunion vise à évaluer la recherche et le transfert de technologie pour la production de vaccins et de médicaments anti-COVID-19 dans le pays ; à discuter des solutions et des tâches pour mettre en œuvre de manière scientifique et opportune le transfert de technologie, la production de vaccins et les médicaments de traitement du COVID-19.

Selon le ministère de la Santé, le nombre total de vaccins reçus et attendus d'ici la fin 2021 de sources d'achat, d'aide et de parrainage est d'environ 211 millions de doses, le nombre de vaccins reçus au 3 décembre est de plus de 150 millions de doses. Actuellement, le Vietnam a transféré les technologie pour rechercher et tester des vaccins anti-COVID-19, dont Nanocovax, COVIVAC, ARCT-154, HIPRA, Sputnik V, Shionogi et certains vaccins de Cuba et de l'Inde...

Parallèlement, la recherche sur les médicaments pour traiter le COVID-19 est également menée depuis 2020. Notamment, il y a actuellement 6 usines nationales qui ont demandé l'enregistrement de produire des médicaments pour traiter le COVID-19 avec une capacité de production d'au moins un million de doses/jour.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh a souligné que la stratégie vaccinale avait obtenu de bons résultats : 94% de la population de 18 ans et plus ont été vaccinés avec une injection, et 69%, la deuxième. Le Vietnam s'efforce de vacciner complètement les personnes de ce tranche d’âge d'ici le 15 décembre, et au plus tard à fin décembre 2021. Il existe un calendrier pour la 3e injection, d'abord pour les 50 ans et plus et les personnes prioritaires et selon les besoins de chaque localité. En outre, le Vietnam accélère la campagne de vaccination pour les enfants de 12 à 18 ans...

En ce qui concerne les médicaments pour traiter le COVID-19, le ministère de la Santé doit soutenir les fabricants nationaux de médicaments. -VNA/VI