07/12/2017 10:00 GMT+7 Email Print Like 0

Promouvoir la croissance verte pour s’adapter au changement climatique

 Le delta du Mékong est une région industrielle et agricole importante du pays qui compte environ 18 millions d’habitants. Les provinces de la région sont exposées à des changements climatiques très préoccupants et notamment l’élévation du niveau de la mer, la réduction des mangroves, l’érosion des côtes et des rives... Selon les prévisions, la région devrait subir en 2020 une hausse de la température de 0,7oC et de près de 2oC en 2025 ainsi qu’une augmentation du volume d’émission de CO2. 


Croissance verte, une tendance inéluctable 

En 2012, le gouvernement a mis en place une stratégie pour la croissance verte, articulée autour de trois objectifs principaux: réduction des émissions de gaz à effet de serre, promotion de la production et de la consommation biologiques. Six provinces du delta du Mékong (An Giang, Ca Mau, Bac Lieu, Kien Giang, Soc Trang et Hau Giang) sont en train de mettre au point leur propre programme d’action. 

Le Minh Chien, vice-président du comité populaire de la province de Hau Giang, souligne : “La croissance verte est très importante pour le développement à long terme. Il nous faut toutefois des ressources financières importantes et des politiques adéquates pour la mettre en oeuvre.” 

Des actions unifiées 

Le ministère du Plan et de l’Investissement vient de publier le plan d’action pour la croissance verte dans les provinces de Ca Mau, Bac Lieu, Kien Giang, Soc Trang et Hau Giang. Selon ce plan, ces localités auront l’obligation de protéger l’environnement et la biodiversité, équilibrer les objectifs de développement socio-économique et environnemental. 

Le delta du Mékong a besoin de 120.000 milliards de dongs pour promouvoir la croissance verte. Où trouver ces fonds gigantesques? Selon Ha Dang Son, expert au ministère du Plan et de l’Investissement, les provinces doivent profiter des financements internationaux. Pour produire écologique et être en mesure de s’adapter aux changements climatiques, les provinces doivent axer leurs efforts sur la formation des ressources humaines. 

“Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, l’important est de développer les énergies renouvelables, de modifier les techniques culturales et agricoles et d’utiliser avec force les progrès techniques.  Il est nécessaire aussi de restructurer les méthodes de productions pour qu’elles répondent aux nouvelles exigences de la croissance économique et de l’environnement.” 

Face aux défis imposés par le changement climatique, la croissance verte est une bonne orientation pour le développement durable dans le delta du Mékong. – VOV/VNA/VI