04/12/2018 14:50 GMT+7 Email Print Like 0

Programme de lutte contre les violences sexuelles faites aux handicapées

"Se faire entendre" est le nom de l’événement de promotion de la prévention et de la lutte contre les violences sexuelles subies par les femmes et petites filles handicapées qui se tient lundi 3 décembre, dans le district de Ba Vi, en banlieue de Hanoï.

Entrant dans le cadre de la Journée internationale des personnes handicapées (3 décembre), cet événement vise à promouvoir la participation de la communauté à la prévention et à la lutte contre les violences sexuelles à l’encontre des femmes et des petites filles handicapées, afin de créer un environnement assurant la sécurité ainsi que l’égalité de traitement pour les personnes concernées.

Organisé à l’initiative du Centre d’action pour le développement de la communauté (ACDC) en coopération avec le Comité populaire de Ba Vi, ce programme s’inscrit dans le Mois d’action pour l’égalité des sexes. Celui-ci se déroule chaque année du 15 novembre au 15 décembre selon les termes de la décision du Premier ministre en date du mois d’octobre 2015. Cette année constitue la 3e édition de cet événement.

Le dernier s’inscrit également dans le cadre du projet "Renforcement des capacités des femmes et petites filles handicapées" de l’ACDC, en partenariat avec le Fonds des Nations unies pour la démocratie (The United Nations Democracy Fund-UNDEF). Ce projet est déployé de 2018 à 2021 à Ba Vi et dans le district de Thanh Khê (ville de Dà Nang-Centre).

Le Centre d’action pour le développement de la communauté (ACDC) est un organisme non gouvernemental. Son objectif est de venir en aide aux handicapés et aux personnes en difficulté au Vietnam. Avec comme slogan "Joies partagées pour aller toujours plus haut", l’ACDC s’efforce, sans relâche, de créer un environnement de vie favorable en leur faveur d’ici 2025. -CVN/VNA/VI