24/10/2021 13:48 GMT+7 Email Print Like 0

Produits aquatiques : les entreprises s'engagent à lutter contre la pêche INN

Il faut mettre fin à la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) d'ici la fin 2021et faire retirer en 2022 le ''carton jaune'' imposé par la Commission européenne (CE).

Tels sont les objectifs et les tâches du secteur de la pêche, de la transformation et de l’exportation de produits aquatiques du Vietnam, lesquels ont été soulignés lors d’une conférence organisée virtuellement le 23 octobre.

Organisé par l’Association vietnamienne des producteurs et exportateurs de produits aquatiques (VASEP), cet événement a permis d’évaluer la mise en oeuvre du programme "Les entreprises aquatiques engagées dans la lutte contre la pêche INN" au cours de ces quatre dernières années.

Selon Nguyen Thi Thu Sac, vice-présidente de la VASEP, l'UE est un grand marché de produits aquatiques vietnamiens. Les exportations vietnamiennes de produits aquatiques vers l'UE s’étaient passées de 90 millions de dollars en 1999 à 1,5 milliard de dollars en 2017. Cependant, depuis l’imposition du carton jaune à cause de la pêche INN, le chiffre d'affaires à l'exportation connaît une diminution continue, a-t-elle indiqué.

Depuis l’imposition du carton jaune en octobre 2017, les entreprises aquatiques vietnamiennes, avec le soutien du gouvernement, ont mis en œuvre un programme de lutte contre la pêche INN. L’accent a été mis sur des propositions pour améliorer les documents juridiques et les relations internationales, le renforcement de la communication... Au cours des quatre dernières années, le gouvernement, les associations et les entreprises aquatiques ont fait de grands efforts pour réaliser les recommandations de la CE, selon les participants.

S’agissant du plan de lutte contre la pêche INN des entreprises aquatiques au cours de la période 2021-2022, la VASEP cherchera à remédier aux faiblesses pour accompagner le gouvernement et le ministère de l'Agriculture et Développement rural dans le but de faire retirer le carton jaune de la CE, a conclu son secrétaire général adjoint Nguyen Hoai Nam. -VNA/VI