05/01/2018 09:14 GMT+7 Email Print Like 0

Procéder à des changements plus actifs dans la restauration agricole

 Le 4 janvier, lors de la visioconférence pour faire le bilan du travail de 2017 et mettre en œuvre le plan de 2018 du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a demandé au secteur de l’agriculture et du développement rural de procéder à des changements plus substantiels en matière de restructuration agricole.

«Le secteur agricole doit se concentrer sur le développement des marchandises de grande envergure, l’application des hautes technologies et des succès de la révolution industrielle 4.0, en privilégiant l’amélioration de la qualité, de l’efficacité et de la compétitivité», a indiqué Nguyen Xuan Phuc.

"Par ailleurs, il faut accélérer l’édification de la Nouvelle ruralité liée à l’élévation de la capacité de production, à l’amélioration du niveau de vie matériel et intellectuel de la population, en augmentant la productivité du travail. Une exigence pour 2018 mais également pour les années à venir du secteur agricole", a-t-il poursuivi.
Le chef du gouvernement a hautement apprécié les résultats obtenus par le secteur agricole en 2017, avec son taux de croissance deux fois supérieur à 2016.

Cependant, il a également indiqué que la restructuration agricole manquait encore de vigueur, que les infractions dans l’agriculture, la sylviculture et l’aquiculture restaient importantes et que le travail d’aménagement et de prévisions sur le marché laissait à désirer… En outre, "la productivité du travail dans l’agriculture reste basse, et une partie considérable des paysans, pêcheurs et des populations établies dans les régions montagneuses vivent dans la difficulté", a-t-il précisé.

En 2018, le Premier ministre a demandé au secteur agricole d’atteindre une croissance de 3%, un chiffre d'affaires à l'export des produits agricoles, sylvicoles et aquicoles de 40 milliards de dollars. Il faudra enfin faire en sorte que 52 districts et 37% des communes atteignent les critères de la Nouvelle ruralité.

Selon le ministre de l’Agriculture et du Développement rural Nguyen Xuan Cuong, en 2018, le secteur agricole doit poursuivre sa restructuration sur un rythme élevé, procéder au remembrement des parcelles de culture, accélérer les activités de promotion du commerce et de développement des nouveaux marchés, en prêtant attention à l’application des progrès scientifiques et technologiques et à la production agricole biologique.

Selon le Département des statistiques, en 2017, le PIB du secteur agricole lato sensu a enregistré une hausse de 2,9% et la valeur de la production, de 3,16% par rapport à 2016. L’année passée, le chiffre d’affaires à l’export de ces produits a atteint 36,37 milliards de dollars, record absolu jusqu’ici (+13% sur un an). -VNA/VI