26/09/2017 11:02 GMT+7 Email Print Like 0

Prises de mesures pour protéger des pêcheurs vietnamiens aux Philippines

Le ministère des Affaires étrangères (AE) a pris des mesures pour protéger des citoyens vietnamiens aux Philippines après avoir reçu des informations selon lesquelles la force des gardes-côtes philippines a tiré un navire de pêche de la province centrale de Phu Yên, tuant deux personnes et arrêtant un certain nombre d'autres pêcheurs.

Immédiatement après avoir reçu l’information, le ministère vietnamien des AE a confié à l'ambassade du Vietnam aux Philippines la mission de contacter les organes philippins compétents dont le ministère des AE et celui de la Défense pour vérifier l'information et prendre des mesures appropriées pour protéger les citoyens vietnamiens.

La partie philippine a répondu que le navire immatriculé PY 96173 TS de Phu Yên menait illégalement des activités de pêche dans les eaux de Bolinao au large de la province philippine de Pangasinan, et ce de 20h30 le 22 septembre à 01h00 du matin le 23 septembre. Lorsqu'il a été poursuivi par les gardes-côtes des Philippines, le navire a attaqué ces derniers, qui ont alors fait usage de la force.

Le 24 septembre, lors d'une séance d'échange avec le ministre philippin des AE, Alan Peter Cayetano, en marge de la 72e session de l'Assemblée générale des Nations Unies à New York, le vice-Premier ministre et ministre des AE, Pham Binh Minh, a protesté contre le recours à la force contre ces pêcheurs et a demandé aux Philippines d'enquêter rapidement sur l'affaire.

Dans l'après-midi du 24 septembre, l'ambassade du Vietnam aux Philippines a envoyé des représentants pour effectuer une visite consulaire auprès des pêcheurs détenus et a demandé plus d'informations sur l'affaire.

Le ministère vietnamien des AE a également ordonné à l'ambassade de protester auprès des organes philippines compétentes contre le recours à la force contre les pêcheurs sous n’importe quelle forme que ce soit et de demander un traitement humanitaire pour ceux qui ont été arrêtés.

L'ambassade continuera d'inciter les Philippines à, primo, mener une enquête approfondie sur l'affaire et à informer rapidement le Vietnam des résultats officiels, et secundo, à prendre des sanctions contre les gardes-côtes philippins s'il s'avérait qu'ils ont commis des infractions. - VNA/VI