07/05/2021 12:01 GMT+7 Email Print Like 0

Présence renforcée du Vietnam au sein des instances onusiennes et des organisations internationales

En avril 2021, le Vietnam a assumé pour la 2e fois la présidence tournante du Conseil de sécurité, réaffirmant son rôle de membre actif et responsable envers la région et la communauté internationale.
En tant que président du Conseil de sécurité de l’ONU en avril 2021, le chef de l'Etat vietnamien Nguyen Xuan Phuc a présidé le 19 avril un débat ouvert de haut niveau sur le thème «Renforcement de la coopération entre l’ONU et les organisations régionales pour promouvoir l’instauration de la confiance et le dialogue en matière de prévention et de règlement des conflits».

"C’était la 2e fois que le Vietnam assumait la présidence tournante de l’ONU durant son mandat. Désireux d’édifier un pays de paix et prospère, d’être un partenaire fiable, membre responsable de la communauté internationale,  le Vietnam persiste dans sa politique extérieure indépendante, autonome, de multilatérisation, de diversification des relations, d’accélération de l’intégration mondiale, contribue activement aux activités de l’ONU et du Conseil de sécurité", a souligné Nguyên Xuân Phuc en tant que président du Conseil de sécurité  d’avril 2021, lors d’un débat ouvert de haut niveau sur le sujet «Renforcement de la coopération entre l’ONU et les organisations régionales pour promouvoir l’instauration de la confiance et le dialogue en matière de prévention et de règlement des conflits».



Le soir du 19 avril 2021 (heure de Hanoï), en tant que président du Conseil de sécurité de l’ONU d’avril 2021, le président Nguyên Xuân Phuc a présidé un débat en ligne  sur le thème « Renforcement de la coopération entre l’ONU et les organisations régionales pour promouvoir l’instauration de la confiance et le dialogue en matière de prévention et de règlement des conflits ». Photo : Thông Nhât /AVI


Le président Nguyên Xuân Phuc et des délégués participent au débat virtuel « Renforcement de la coopération entre l’ONU et les organisations régionales pour promouvoir l’instauration de la confiance et le dialogue en matière de prévention et de règlement des conflits ». Photo : Thông Nhât /VI


Le président Nguyên Xuân Phuc et des délégués participent au débat. Photo : Thông Nhât /VI

Trois sujets prioritaires

Pour  bien mettre en œuvre ses politiques prioritaires, le Vietnam a organisé trois débats. Le premier concernait le rôle des organisations régionales dans la prévention et la résolution des conflits. Le 2e la maîtrise des conséquences des mines et des engins explosifs, le maintien d'une paix durable et le renforcement de la cohésion pour une action plus efficace. Le troisième, la protection des infrastructures essentielles à la vie des populations dans les conflits armés.

Le débat ouvert du Conseil de sécurité des Nations Unies (CSNU) sur "Action contre les mines et maintien de la paix : Partenariat renforcé pour une meilleure exécution", tenu le 8 avril sous la présidence du Vietnam, a été très apprécié par la communauté internationale.

En tant que président du Conseil de sécurité de l’ONU en avril 2021, le président Nguyen Xuan Phuc a présidé le 19 avril un débat ouvert de haut niveau sur le sujet «Renforcement de la coopération entre l’ONU et les organisations régionales pour promouvoir l’instauration de la confiance et le dialogue en matière de prévention et de règlement des conflits». Le débat a été organisé sous forme présentielle et en ligne avec la participation du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, de l’ancien  du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon et des dirigeants et représentants de 15 pays membres du Conseil de sécurité et de cinq organisations régionales typiques.



En tant que président du Conseil de sécurité des Nations Unies en avril, le Vietnam a présidé le 27 avril un débat ouvert de niveau ministériel sur la protection des infrastructures essentielles à la vie des habitants lors des conflits armés, présidé par le ministre des A.E, Bui Thanh Son. Photo : Lâm Khanh : VI


Le ministre des A.E, Bui Thanh Son, des ambassadeurs, représentants des ambassades et organisations internationales participent au débat virtuel  depuis Hanoi. Photo : Lâm Khanh/VI


Le ministre des A.E Bui Thanh Son préside le débat sur le thème « Protection des infrastructures essentielles à la vie des habitants lors des conflits armés ». Photo : Lâm Khanh/VI

Le Secrétaire général de l'ONU et les dirigeants des États membres du Conseil de sécurité ont apprécié l'initiative du Vietnam  d'organiser cet événement et ont réitéré leur soutien à la promotion de la coopération entre les Nations Unies et les organisations régionales, ainsi qu'entre elles, dans la prévention et la résolution des conflits, notamment en instaurant la confiance et le dialogue.

En tant que seul représentant de l’ASEAN au sein du Conseil de sécurité, le Vietnam a fait preuve et fait ressentir l’esprit de l’ASEAN, ce qui a fait le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, reconnaître l’importance du bloc de pays d’Asie du Sud-Est en terme de réconciliation, de prévention de conflits et de construction de la paix internationale.
Ils ont également souligné la nécessité de continuer à soutenir la formation des mécanismes régionaux et d'accroître l'efficacité de la connexion entre eux et l'ONU.

Le président vietnamien Nguyen Xuan Phuc a souligné l'importance de la confiance et du dialogue dans les relations internationales, tout en appréciant les efforts de coopération entre l'ONU et les organisations régionales dans la prévention et la résolution des conflits.

Lors de la séance de discussion, la Déclaration présidentielle du Conseil de sécurité, proposée par le Vietnam, a été approuvée. Elle vise à ratifier la connexion entre l'ONU et les mécanismes régionaux de prévention et de résolution des conflits en instaurant la confiance et le dialogue.

En tant que président du Conseil de sécurité des Nations Unies en avril, le Vietnam a présidé le 27 avril un débat ouvert de niveau ministériel sur la protection des infrastructures essentielles à la vie des habitants lors des conflits armés.

Lors de ce débat virtuel, le ministre vietnamien des Affaires étrangères Bui Thanh Son a insisté sur la nécessité de respecter le droit international humanitaire, d’interdire les attaques dévastatrices contre les infrastructures essentielles à la survie de la population. Tous les participants ont grandement apprécié l'initiative du Vietnam sur la protection des infrastructures essentielles à la vie des personnes dans les conflits armés.


Efforts conjugués pour  atteindre les objectifs communs

Les représentants des pays ont salué les efforts et les succès du Vietnam à la présidence du Conseil de sécurité de l’ONU en avril 2021. On peut dire que le succès que le Vietnam a obtenu cette fois au sein du Conseil de sécurité - la plus importante agence des Nations Unies chargée du maintien de la paix et de la sécurité dans le monde - n'a pas été facile dans le contexte où la pandémie Covid-19 fait toujours rage partout, les conflits se multiplient et le Myanmar, membre de l’ASEAN, traverse une grave crise politique.


Des représentants des pays membres du Conseil de sécurité participent à un débat virtuel sur la situation en République démocratique du Congo. Photo : Huu Thanh/ Correspondant de l’AVI aux Etats-Unis


Le 6 avril 2021, en tant que président du Conseil de sécurité de l’ONU au mois d’avril 2021, le Vietnam a présidé une réunion périodique du Conseil portant sur les armes chimiques en Syrie. Photo : Khac Hiêu / Correspondant de l’AVI à  New-York (Etats-Unis)


Le 20 avril 2021 (heure locale), l'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la délégation permanente du Vietnam auprès de l’ONU, a présidé un débat non officiel du Conseil de sécurité portant sur le déroulement des élections législatives et la sécurité en Somalie. Photo : Khac Hieu/ Correspondant de l’AVI aux Etats-Unis


Le ministre des A.E, Bui Thanh Son a présidé,  le 27 avril un débat ouvert de niveau ministériel du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la protection des infrastructures essentielles à la vie des habitants. Photo : Huu Thanh/ Correspondant de l’AVI à New York (Etats-Unis)


Le 28 avril 2021, à  New York (Etats-Unis),  l'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la délégation permanente du Vietnam auprès de l’ONU a présidé un débat du Conseil de sécurité de l’ONU portant sur la situation en Syrie. En image: les représentants des pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU participent au débat.  Photo : Huu Thanh/ Correspondant de l’AVI à New York (Etats-Unis)


Le 29 avril 2021, à  New York (Etats-Unis),  l'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la délégation permanente du Vietnam auprès de l’ONU a présidé une séance récapitulative des activités du Vietnam en qualité de président du  Conseil de sécurité de l’ONU au mois d’avril 2021,  Photo : Huu Thanh/ Correspondant de l’AVI aux Etats-Unis

Les trois débats ouverts présidés par le Vietnam, sur le règlement des conséquences des mines (8 avril), le renforcement de la coopération entre l’ONU et les organisations régionales (19 avril) et la protection des infrastructures essentielles à la vie des populations dans les conflits armés (27 avril) ont eu une grande résonance au sein de la communauté internationale. Les pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont voté à l'unanimité la publication de deux déclarations présidentielles et d’une résolution.

Le mois d'avril est terminé, mais ce que le Vietnam a fait en tant que président du Conseil de sécurité pour la deuxième fois donnera un élan au pays, lui permettant de récolter de nouvelles réalisations au cours des huit mois restants de son mandat de membre non permanent du Conseil de sécurité.


Jusqu’au 29 avril, le Conseil de sécurité a, en avril 2021, mois où le Vietnam a assumé la présidence du Conseil de sécurité de l’ONU,  tenu 27 activités officielles, dont cinq débats publics et 17 séances, en plus d’adopter 12 décisions, dont quatre résolutions et deux déclarations présidentielles.
Durant son mandat, le Vietnam a réussi à promouvoir ses priorités et ses engagements, affirmant ainsi qu'il est un partenaire pour la paix durable, toujours à la recherche de solutions satisfaisantes durables aux conflits, à la promotion du dialogue dans le but de régler les différends par des moyens pacifiques, au renforcement du rôle des organisations régionales et des politiques humanitaires envers les peuples.

La plus grande réalisation pour le Vietnam, comme l’a déclaré l'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission du Vietnam auprès de l’ONU, est «d’affirmer le prestige du Vietnam et de consolider son image dans le cœur des amis internationaux». -VI

 
Réalisé par l’AVI/VI   Traduction par Diêu  Vân         
Articles Déjà publiés