09/02/2017 10:14 GMT+7 Email Print Like 0

Premières transplantations rénales croisées au Vietnam

L’Hôpital Cho Rây à Hô Chi Minh-Ville (Sud) a annoncé le 7 février avoir réussi les premières greffes de rein croisées avec donneurs vivants ayant bénéficié à deux receveuses.

Lê Thi Anh Hông, âgée de 31 ans et domicilée à Kiên Giang (Sud), et Vu Thi Huê, âgée de 32 ans et domicilée à Dak Nông (Hauts Plateaux du Centre) ont traversé une longue période d’insuffisance rénale chronique et de dialyse à l’Hôpital Cho Rây, selon les médecins.

Le beau-père de Lê Thi Anh Hông voudrait lui donner un rein pour la sortir de la dialyse, mais il n’est pas compatible avec la fille de sa conjointe, il est compatible avec Vu Thi Huê et lui a donné un rein.

La mère de Vu Thi Huê, Nguyên Thi Huê, voudrait également aider sa fille mais elle est incompatible avec sa fille. Grâce à la transplantation croisée, elle a fait don d’un rein à Lê Thi Anh Hông.

Les transplantations croisées ont été réalisées avec succès le 11 février 2017. Près d’un mois après, ils se trouvent tous en bonne santé et récupèrent comme attendu. Les deux couples receveurs/donneurs sont de haute compatibilité immunologique donc il y a peu de risque de rejet de greffe.

Cette méthode permet de réaliser plus de greffes, réduisant ainsi les temps d’attente pour une transplantation. Pour le patient, la greffe prolonge et améliore la vie et le confort des patients en cas de défaillance ultime de la fonction rénale. Ils peuvent retourner à une vie normale après la transplantation. – VNA/VI