18/03/2020 10:11 GMT+7 Email Print Like 0

Prélever les échantillons des passagers pour les tests du COVID-19 à l’aéroport

Depuis le 15 mars, en plus de faire vérifier la température de leur corps, toutes les personnes venant d'Europe au Vietnam doivent également faire prélever leurs échantillons pour les tests du COVID-19 à l’aéroport avant de se déplacer vers des centres de quarantaine concentrée.

Les mêmes mesures sont également appliquées aux personnes en provenance des États-Unis, bien qu'elles n'aient pas été obligées de rester dans des centres de quarantaine concentrée, a déclaré la Corporation des aéroports du Vietnam (Airports Corporation of Vietnam-ACV), notant que cette décision avait été prise à la demande du Comité de pilotage national pour la prévention et le contrôle du COVID-19.

L'ACV a ajouté que les passagers en attente de contrôle recevront gratuitement des repas et de l'eau potable aux aéroports internationaux de Noi Bai et Tan Son Nhat.

Les données de l'ACV montrent une forte augmentation du nombre de personnes revenant d'Europe, où le nouveau coronavirus se propage rapidement au cours des derniers jours. Rien que le 15 mars, l'aéroport international de Noi Bai à Hanoi a accueilli près de 1 000 passagers en provenance de pays touchés par le COVID-19.

En réponse à la montée subite, la police, les douanes et les agents sanitaires à Noi Bai ont été multipliées par trois par rapport aux jours normaux pour gérer les passagers des zones touchées par le coronavirus.

Cependant, l'attente est inévitable pendant les heures de pointe dans les aéroports, a déclaré l'ACV, ajoutant que le temps d'attente dépend également de la capacité des installations de quarantaine concentrée et de la coordination des Comités de prévention et de contrôle du COVID-19 de Hanoi et Ho Chi Minh-Ville.

Par conséquent, les passagers sont priés de se conformer à la réglementation pour assurer leur sécurité et aider le gouvernement et le peuple vietnamiens dans la lutte contre la pandémie. -VNA/VI