03/11/2017 09:57 GMT+7 Email Print Like 0

Pour que les défis deviennent la force de l’APEC

 En trois décennies de développement, le Forum de coopération économique d’Asie-Pacifique (APEC) a affirmé sa position et son rôle primordial dans le processus de croissance et de globalisation.

L’APEC devient une région forte d'un développement dynamique, occupant une position géoéconomique et géopolitique de plus en plus importante sur la scène internationale.

Cependant, l’APEC doit aussi faire face à des défis sur trois plans : économie-commerce, société-homme et sécurité-politique. Les défis liés à l’environnement économique et commercial auxquels est confrontée la planète entière affectent la croissance de l’APEC comme ses pays membres, outre le protectionnisme.

Ce dernier, en effet, a des répercussions négatives sur les activités commerciales de l’APEC, rend inefficientes les politiques fiscales et encore affecte la croissance de chaque économie. Les écarts de développement entre les économies membres sont une question inquiétante soulevée durant ce forum. Le revenu des économies puissantes est 40 fois supérieur à celui des économies en sous-développement, ce qui affecte grandement la stabilité du développement de l’APEC.

La pollution de l’environnement, le dérèglement climatique, la pauvreté, l’urbanisation… sont aussi des défis pour l’APEC et ses pays membres. Les changements climatiques deviennent un véritable «désastre » pour l’Asie-Pacifique où plus de la moitié des économies membres sont touchés par le réchauffement du globe. Environ 70% des catastrophes naturelles et 90% des séismes surviennent dans cette région, avec pour effet l’instabilité en matière de sécurité alimentaire pour cette région où vivent 60% du milliard de démunis du monde.

C’est pour cette raison que la sécurité alimentaire et l’accélération de l’agriculture durable en réponse aux changements climatiques sont l’une des quatre priorités de l’APEC 2017.

Un autre défi pour l’APEC est le vieillissement de la population. Les personnes âgées au sein des économies membres de l’APEC représentent près de 50% de celles du globe. La majorité des économies membres font face à ce défi, notamment la Chine, la Russie, les États-Unis et le Japon. En outre, la révolution industrielle 4.0, avec les progrès technologiques que cela implique, impose au marché de l’emploi de l’APEC un nouveau défi, avec le risque de voir un excédent de travailleurs dans différents secteurs.

Le troisième groupe de défis est lié aux développements compliqués de la situation politique et de sécurité dans le monde. Bien que la paix et la stabilité soient maintenues en Asie-Pacifique, les risques existent au regard des conflits géopolitiques et des points sensibles en matière de sécurité et de politique dans la région, lesquels s’avèrent même plus graves ces derniers temps. La situation politique dans certains pays asiatiques demeure assez compliquée. Le terrorisme, le séparatisme, le populisme, le nationalisme extrémiste sont autant de menaces.

Avec son grand rôle, l’APEC est un cadre important de la région où les économies membres peuvent collaborer pour résoudre les défis. Le Sommet de l’APEC 2017 revêt une signification particulièrement importante en permettant aux dirigeants des économies membres de discuter des solutions pour assurer une croissance vigoureuse et un développement durable dans la région. -VNA/VI