05/01/2022 11:06 GMT+7 Email Print Like 0

Plus de 46,8% des travailleurs à Ho Chi Minh-Ville touchés par la pandémie de COVID-19

 Plus de 180.800 travailleurs ont été touchés par la pandémie de COVID-19, représentant 46,88% du nombre total d'employés à Ho Chi Minh-Ville, selon le Centre de prévision des besoins en main-d'œuvre et d'information sur le marché du travail de Ho Chi Minh-Ville (FALMI).

C'est le résultat d'une enquête sur la demande de main-d'œuvre locale  menée auprès d'environ 15.600 entreprises comptant plus de 385.700 travailleurs.

L'enquête a révélé que plus de 110.500 employés ont été mis en congé depuis le début de la pandémie, représentant 61,15% du nombre total de personnes touchées tandis que 42.300 personnes ont perdu leur emploi, soit 23,4%.

Au cours des derniers mois de 2021, environ 6.400 entreprises ont licencié des employés sous diverses formes (41%). Les entreprises réduisant les heures de travail des employés représentent 54,6% et celles qui permettent aux travailleurs de prendre des congés sans solde, 19,74%, selon l'enquête.

Selon un représentant de la FALMI, la pandémie a eu un impact énorme sur la croissance économique et la vie sociale. Cependant, lorsque l'épidémie a été sous contrôle, les entreprises ont progressivement repris la production, élaborant des plans de recrutement pour répondre à la demande dans la nouvelle situation.

Actuellement, Ho Chi Minh-Ville est en train de mettre en œuvre de nombreuses politiques pour soutenir les entreprises et les travailleurs confrontés à des difficultés. Les autorités de la ville a également adopté des mesures qui ont permis de contrôler la pandémie et de rétablir l'économie.

Le représentant de la FALMI a recommandé aux entreprises de créer un lieu de travail sûr et sain, ajoutant que de bonnes conditions devraient aussi être créées pour les retenir. Les travailleurs sont encouragés à partager leurs difficultés avec les employeurs. Il leur est également conseillé d'améliorer leurs responsabilités et leurs compétences pour s'adapter aux changements du marché du travail dans la nouvelle situation. -VNA/VI