29/08/2019 10:08 GMT+7 Email Print Like 0

Photographie, un métier attrayant pour les jeunes

 La profession de photographe permet non seulement de capturer des moments intéressants de la vie et de la beauté, mais elle met également à rude épreuve la créativité de l'artiste. La photographie s’affirme de plus en plus comme une opportunité de carrière intéressante pour beaucoup de gens, notamment des jeunes.

Créativité: la première qualité

La première qualité indispensable à un bon photographe, c’est bien sûr la créativité. Le photographe doit être créatif, que ce soit pour un travail dans un but commercial ou purement artistique.

Pour Trân Ngoc Diêp, photographe basé à Hanoï ayant plus de 15 ans d'expériences, prendre une photo, c’est   d’abord créer un décor, une ambiance. "Par exemple, pour avoir de belles photos artistiques sur le thème de l'ancien ao dài de Hanoï,  il faut une mise en scène appropriée: ce peut-être une pagode antique, le portique d’entrée d’un ancien village ou une maison coloniale. Des costumes et accessoires doivent également être adaptés à l’époque: fleurs de lotus,  chapeau conique,  vélo...", déclare-t-il.

Photographier en plein air apporte plus d’émotions que  dans un studio. "Car les photographes doivent faire face à de nombreux problèmes techniques, la luminosité notamment", explique-t-il.

Les photographes doivent également savoir écouter les besoins de leurs clients. "Connaître leurs attentes est une partie non négligeable de notre activité professionnelle", conclut-il.

L’art de savoir capter un instant unique

"Pour prendre des photos parfaites, le photographe doit aussi faire preuve d’une grande patience. Un shooting peut prendre du temps. C’est l’art de savoir capter l’instant. Parfois, on doit refaire une photo plusieurs fois pour qu’elle soit vraiment parfaite", confie Dang Duc Duong, de Hanoï.

Selon Trân Ngoc Diêp, la photographie est un métier passionnant qui apporte non seulement des joies artistiques mais aussi procure un revenu très convenable.

Trân Ngoc Diêp possède un studio-photo à Hanoï. "En ce moment, je suis heureux dans mon métier. Dans le passé, j'ai dû exercer un autre travail, et la photo n’était qu’une passion... Et puis j’ai décidé de me lancer et d’en faire un métier", raconte-il.

Outre la maîtrise technique, un photographe doit aussi disposer d’appareils à la pointe du progrès et échanger des expériences avec ses collègues.

Pour faire la différence, de nombreux photographes choisissent de se spécialiser: photographie de mode, de mariage, de produits ou publicité, etc.

La rémunération mensuelle moyenne d’un photographe est de 20 millions de dôngs. Du fait de la flexibilité des horaires et de l'espace de travail, il s’agit d’un bon salaire par rapport à bien d’autres métiers. Mais la concurrence est de plus en plus rude !-CVN/VNA/VI