17/04/2019 09:26 GMT+7 Email Print Like 0

OANA 44: l'IRNA envoie un message sur l'exploitation du potentiel des communications modernes

La 44ème conférence du Comité exécutif de l'Organisation des agences de presse d'Asie-Pacifique (OANA) sera organisée par l'Agence vietnamienne d’information (VNA) à Hanoi du 18 au 20 avril, sous le thème  "Pour un journalisme professionnel et innovant".

A cette occasion, Seyed Zia Hashemi, directeur exécutif de l'agence de presse iranienne IRNA, membre du Comité exécutif d'OANA, a accordé une interview au journaliste de la VNA sur cette conférence.

Le message transmis par l'IRNA à la 44ème conférence du Comité exécutif d'OANA est d’exploiter le potentiel des communications modernes, en particulier dans le cyberespace, pour attirer davantage de lecteurs.

"Les agences de presse d’Asie-Pacifique ont utilisé de nombreuses techniques innovantes pour concurrencer les principales agences de presse occidentales et ont pour objectif de présenter l'image de leur pays au monde de la manière la plus précise possible. Si les membres de l’OANA ne planifient pas l’avenir, ils ne seront pas en mesure de suivre les tendances dans le monde", indique le directeur exécutif de l'IRNA.

Concernant l'efficacité du "data mining" (exploration de données) utilisé par l'IRNA, Seyed Zia Hashemi a fait savoir que "L'exploration de données" avait été utilisée efficacement par l'IRNA l'année dernière. « Ce produit nous aide à identifier les tendances importantes en matière d’information, à partir desquelles nous pouvons mieux couvrir les sujets et interagir plus efficacement avec nos lecteurs », a-t-il dit.

L’interaction entre les médias et le lecteur contribue à élargir l’influence des médias car elle les aide à mieux comprendre le contexte de l’information et à influencer la manière dont ils exploitent les sujets, écrivent des articles et donnent des informations.

« Nous avons mis en place un " data mining " pour exploiter à la fois les communications traditionnelles et le cyberespace aux niveaux national et international. De cette façon, nous avons réussi à nous concentrer sur les questions les plus brûlantes, en mettant l'accent sur des sujets plus importants et plus intéressants », selon lui.

Le directeur exécutif de l'IRNA recommande aux collègues d'OANA d'utiliser la technologie du "data mining" pour améliorer leurs performances. -VNA/VI