09/01/2018 09:18 GMT+7 Email Print Like 0

Nécessité de politiques financières stables

 Il faut avoir des politiques financières stables pour que les entreprises puissent faire des affaires avec efficacité.
C’est en ces termes que s’est exprimé le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, lors de la conférence récapitulative du travail de la finance-budget étatique en 2017 et de mise en œuvre des missions en la matière en 2018, tenue le 8 janvier à Hanoï.

Selon le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, la branche financière doit activement régler les lacunes de l’économie vietnamienne, étudier les politiques économiques des pays voisins pour son développement. Il a demandé à cette branche de mettre à jour le développement de la révolution industrielle 4.0 dans divers domaines économiques.
Le chef du gouvernement a aussi demandé au ministère des Finances de faire en sorte d'avoir plus de prêts et de les gérer efficacement.

Par la même occasion, il a pointé du doigt le fait que certains cadres du secteur financier sont indiférents encore aux intérêts des entreprises et des habitants. Il faut mettre fin à cette situation. Il a demandé au secteur financier d’avancer le message « Des cadres disent non aux enveloppes » et de traiter avec sévérité les cadres violant la loi.
Pour sa part, le vice-ministre des Finances, Tran Xuan Ha a informé qu’en 2018, la branche financière poursuivra à gérer la politique financière prudente, qui se coordonnera étroitement avec les politiques monétaires, stabilisera la macroéconomie, contrôlera l’inflation, promouvra la croissance économique,  gérera mieux la dépense, assurera plus de discipline financière...

Le chef du Département général des impôts, Bui Van Nam a dit que son secteur continuera à demander à l’Assemblée nationale de promulguer des résolutions pour effacer certaines créances douteuses. De plus, à côté de l’accélération de la réforme administrative, le secteur des impôts continuera de compléter les réglementations en la matière.
Selon le directeur général du Trésor Nguyen Hong Ha, le Trésor de l'Etat a demandé à ses filiales dans les villes et provinces de se coordonner étroitement pour percevoir à temps les sommes au budget de l'Etat, et demandé aux  investisseurs d'accélérer le décaissement. -VNA/VI