10/08/2020 11:46 GMT+7 Email Print Like 0

Ne pas laisser l’épidémie de COVID-19 se propager à grande échelle

 « Ne pas laisser l’épidémie de COVID-19 se propager à grande échelle ». C’était la déclaration du vice-Premier ministre Vu Duc Dam, chef du Comité de direction national pour la prévention et le contrôle de l'épidémie de COVID-19 lors de la réunion tenue le 9 août, au siège du gouvernement.

Devant la situation épidémique, le ministre par intérim de la Santé Nguyen Thanh Long a déclaré que selon l’évaluation préliminaire, l'épidémie de COVID-19 s'est propagée de Da Nang à d'autres localités, par conséquent, les localités doivent toujours être prêtes à ne pas laisser l’épidémie pénétrer dans les hôpitaux. S'il est détecté, il est nécessaire de localiser immédiatement, en se concentrant sur le traçage des cas contaminés.

Devant la situation épidémique à Hanoi, le ministère de la Santé a coordonné une équipe de test pour aider Hanoi à mettre en œuvre rapidement des tests à grande échelle. En conséquence, le ministère a alloué 4 unités affiliées pour aider Hanoï à effectuer les tests Realtime RT-PCR avec 75 000 échantillons. Dans le même temps, le Service de la Santé de Hanoï a chargé 11 hôpitaux de terminer d'urgence le processus et les procédures de déploiement du test de dépistage du SRAS-CoV-2 en utilisant la technique Realtime RT-PCR.

Hô Chi Minh-Ville a également mis en œuvre les mesures énergiques pour combattre l’épidémie conformément à l'esprit d'orientation générale du gouvernement, du Premier ministre et du Comité de direction national pour la prévention et le contrôle du COVID-19.

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a déclaré que non seulement Da Nang et Quang Nam, toutes les localités continuent de prélever des échantillons pour tester les personnes liées aux cas à Da Nang, les personnes passant par Da Nang ou en revenant, les personnes présentant des symptômes d'infection. Selon le rapport du secteur de la santé, certaines villes et provinces ont eu des cas d'infection dans la communauté, principalement liés au foyer épidémique de Da Nang. Par ailleurs, il a demandé aux secteurs de la santé, de la police et de l'armée – noyaux du système anti-épidémique, d’être toujours prêts.

Il a souhaité que les localités se coordonnent avec le ministère de la Santé pour rédiger prochainement un "manuel" afin de guider d'autres localités en cas de détection de nouveaux foyers d’épidémie dans d'autres villes et hôpitaux.

Avec le risque de propager l'épidémie à travers le pays, les localités sont absolument vigilantes, une attention particulière doit être accordée à la sensibilisation des populations. Le vice-Premier ministre a demandé au ministère de l’information et de la communication, à la Commission de la propagande et de l’éducation du Comité central du Parti et aux agences de presse d’intensifier la propagande sur les mesures de prévention et de contrôle de l’épidémie; promouvoir l'application des technologies de l'information telles que Bluezone et NCOVI.

Selon le rapport du ministère de la Santé, au 10 août, le Vietnam a enregistré 841 cas de COVID-19 dont 13 morts. -VNA/VI