06/05/2021 09:09 GMT+7 Email Print Like 0

Mise en oeuvre stricte de la quarantaine centralisée pour le COVID-19 au Vietnam

Le Comité de pilotage national sur la prévention et le contrôle du COVID-19 a exigé le 5 mai la mise en œuvre stricte de la réglementation sur la quarantaine centralisée et la surveillance post-processus au Vietnam.

Dans son télégramme officiel, le Comité a souligné la nécessité de surveiller strictement les personnes entrant au Vietnam et d'intensifier l'inspection et le traitement des violations dans le déploiement des procédures liées à l'isolement centralisé et à la gestion post-quarantaine.

Les présidents des comités populaires des villes et des provinces au niveau central dirigeront la mise en œuvre de la quarantaine centralisée pendant au moins 14 jours pour les personnes entrées, qui subiront également un suivi sanitaire dans leurs résidences au cours des deux semaines suivantes. Il est nécessaire d'examiner les installations dans les zones de confinement, tandis que les localités doivent réorganiser l'accueil et / ou la livraison des personnes ayant achevé ce processus, selon le document.

Après avoir terminé la quarantaine concentrée, les personnes doivent signaler quotidiennement leur état de santé aux autorités sanitaires locales, en particulier si elles présentent des symptômes tels que fièvre, toux, maux de gorge, essoufflement, fatigue, frissons et perte de goût.

En outre, un test de dépistage du virus SRAS-CoV-2 doit être effectué au septième jour à compter de la fin de la période de quarantaine centralisée.

Le ministère de la Défense dirigera le fonctionnement des installations de quarantaine concentrée par les unités militaires, tandis que le ministère de la Sécurité publique chargera la police locale de coordonner avec les agences de santé publique la gestion et la supervision du suivi sanitaire des personnes entrées dans leurs zones de  résidence. - VNA/VI