13/07/2018 14:09 GMT+7 Email Print Like 0

Microsoft aide le Vietnam à protéger les enfants dans le cyberespace

Microsoft Vietnam va débourser 5,4 milliards de dôngs (233.676 de dollars) pour soutenir les efforts du Vietnam dans la protection des enfants dans l’environnement d’internet, selon les termes d'un accord fraîchement signé.

L'accord de coopération sur la protection des enfants dans le cyberespace a été signé le 12 juillet à Hanoi entre Microsoft Vietnam et le Département des affaires de l'enfance relevant du ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales ainsi que le ChildFund Vietnam.

L’accord vise à ce que Microsoft Vietnam accorde une assistance financière et technique durant les 25 prochains mois et à encourager les campagnes de communication qui sensibilisent le public à la cybersécurité des enfants.

Il permettra également de créer des données permettant aux utilisateurs de signaler les cas de maltraitance d'enfants ainsi qu'une application qui fournit des solutions techniques pour la sécurité des enfants dans le cyberespace. Les deux programmes, opérant à la fois sur des plates-formes web et mobiles, seront d'abord mis en œuvre dans le cadre de deux projets de protection de l'enfance menés par le ChildFund dans les provinces de Hoa Binh, Cao Bang et Bac Kan.

La cérémonie de signature a eu lieu dans le cadre d'une conférence sur la création d'un réseau de protection des enfants dans l’environnement d’internet, au cours de laquelle des représentants du Département des affaires de l'enfance, du Département de la sécurité de l'information du Ministère de l'information et des communications et l'UNICEF, entre autres, ont partagé leurs expériences et exprimé leurs engagements vis-à-vis du programme.

Michael Gray, directeur du programme canadien The SecDev Foundation, a déclaré que la construction du réseau de protection des enfants dans l’environnement d’internet est une activité pratique pour le gouvernement, les organisations sociales et les entreprises au Vietnam.

Dang Hoa Nam, chef du Département des affaires de l'enfance, a déclaré que le gouvernement et divers organes publics avaient toujours prêté attention au travail de protection de l'enfance, en particulier dans le cyberespace. -VNA/VI