22/12/2016 10:55 GMT+7 Email Print Like 0

Métamorphose dans la zone frontalière éloignée de Xin Mân

Xin Mân est un district frontalier de la province de Hà Giang qui a un grand potentiel de développement. Toutefois, le district est entouré de hauts cols et de ruisseaux profonds qui causent des difficultés dans le transport et les activités commerciales avec les zones environnantes. Depuis la construction du pont Côc Paï, le district a connu de grands changements.
La joie dans la région frontalière éloignée 

Le district de Xin Mân dans la province frontières de Hà Giang, borné au  Nord par la Chine a une population totale de plus de 58.000 habitants de 16 groupes ethniques. Le groupe ethnique Nùng compte pour la majorité avec 43%, le Hmông 23% et les autres groupes sont les Dzao, Tày, La Chi et Kinh.

Dans le passé, pour se rendre à la ville de Hà Giang ou districts environnants, les habitants de Xin Mân ont dû traverser un vieux petit pont sur la rivière Chay. Le pont a été souvent fortement ébranlé lorsque les automobiles ont traversé. En outre, quand il faisait du mauvais temps, pluvieux ou venteux, il est devenu très dangereux de passer sur le pont.

Pour assurer la sécurité des transports et améliorer leur niveau de vie, le ministère des Transports a décidé de construire le pont Côc Paï en utilisant 150 milliards de dong du prêt de la JICA et du gouvernement.

La construction du pont a débuté le 26 janvier 2015, à 60 m du vieux pont en amont. Après environ 20 mois, le pont a été inauguré et mis en service au début de novembre 2016. Le pont permet non seulement de relier les routes entre Xin Mân et d'autres zones voisines, mais offre également de nombreuses possibilités de développement économique, social et culturel. Avec ce pont, les produits agricoles locaux peuvent être facilement transportés vers d'autres endroits et développer le touristisme.

Ly Van Hào, un villageois de Chung Traï, à 5 km du bourg de Côc Paï, a déclaré avec joie qu'auparavant, les villageois devaient traverser le petit et vieux pont suspendu pour prendre des produits agricoles comme le maïs et le riz sur le marché frontalier qui est à 45 km du hameau. Cependant, le pont était souvent réparé de sorte que les villageois devaient marcher à un autre pont dans une autre commune, plus loin de plusieurs kilomètres. Maintenant, avec ce pont, ils prennent moins de temps pour arriver au marché. 



Fujita Yasuo, représentant en chef de JICA au Vietnam et les élèves de Xin Mân participent à un concours
de peinture intitulé «Changement dans mon pays natal».



L'actrice Lan Phuong, l'ambassadrice de la JICA au Vietnam, rend visite aux  enfants et le peuple H’mông
dans le hameau de Chung Trai, bourg de Côc Paï, district de Xin Mân, à l'occasion de la
cérémonie d'inauguration du site touristique de Côc Paï.



Les peintures du pont Côc Paï montrent le rêve des changements dans le pays natal
des élèves ethniques de l'école d'internat de Xin Mân.



Une exposition de peintures des élèves de l'école d'internat de Xin Mân à même sur la cour
de l’école lors de la cérémonie d'inauguration du nouveau pont.



Fujita Yasou, représentant en chef de JICA au Vietnam et Hoàng Nhi Son, président du Comité
populaire du district de Xin Mân, remettant des prix aux élèves gagnant au concours de peinture.

Pour Nông Thi Va, une enseignante du primaire à la commune Thèn Phàng, et ses collèges, le nouveau pont aide à effacer leurs soucis dans le col chaque fois qu'ils traversaient le vieux pont, surtout dans les mauvaises conditions météorologiques ou les éboulement de terrains. Elle a déclaré: «Nous nous sommes sentis très heureux lorsque le pont Côc Paï a été construit et nous ne sommes plus inquiets d'aller à l'école dans les conditions météorologiques difficiles».

Côc Paï - le pont aide à changer la zone de montagne de Xin Mân

Situé dans le district de Xin Mân, le pont Côc Paï a été construit dans le cadre du projet de crédit du secteur des transports, stade 2, qui a utilisé le prêt de la JICA et le capital du gouvernement vietnamien. Le pont, de 9 m de largeur, a une longueur totale de 832,77 m, dont 337,28 m du pont principal avec 11 travées, et a deux colonnes de 60 m de haut, P5 et P6. La route menant au pont est 495,49m et a deux piliers de P5 et P6 de 60m de haut.


Des représentants de la JICA et du ministère des Communications et du Transport et des dirigeants
de la province de Hà Giang ont coupé le ruban d’inauguration du pont.



Des représentants de la JICA et du ministère des Communications et du Transport et des dirigeants
de la province de Hà Giang sur le pont Côc Paï le jour de son inauguration.



Représentation artistique des élèves lors de la cérémonie d'inauguration du pont Côc Paï.


Le pont Côc Paï est l’un des ponts relevant du cadre du projet de crédit du secteur des transports,
stade 2, géré par le ministère des Transports. Le pont permet de relier les deux provinces
de Hà Giang et Lao Cai ainsi que le district de Xin Mân et les zones adjacentes.



Situé dans une position favorable, le pont Côc Paï avec des piliers magnifiquement conçus est en harmonie
avec la beauté magnifique de la nature dans le district frontalier de Xin Mân.



Les élèves, les dirigeants du district de Xin Mân et les représentants des unités de construction posent
pour une photo à la cérémonie d'inauguration.



La joie des villageois Xin Mân à la cérémonie d'inauguration.


Elèves de Xin Mân visitant le pont.


Le pont Côc Paï facilite le transport dans la région, améliorant ainsi le niveau de vie des habitants.

Rappelant les premiers jours de construction du pont, Pham Ngoc Biên, directeur adjoint du Comité de gestion du projet 6, a déclaré que lorsque nous regardions le premier voyage transportant du matériel sur le chantier, nous avons réalisé à quel point c'était difficile en raison de la position dangereuse. Par conséquent, tous les matériaux de construction et les équipements devaient être transportés de Lao Caï et rassemblés à l'endroit qui est à 15 km du chantier de construction. En outre, le dur temps a également été un facteur qui a affecté les processus de la construction.

Cependant, conscients des difficultés de déplacement des habitants, tous les cadres et les travailleurs du projet ont surmonté d'énormes obstacles pour achever le travail. Biên a confié: «Le pont est devenu une œuvre majeure, un point focal pour embellir le bourg de Côc Paï. En outre, il est clair que des investissements efficaces ont été effectués dans le transport par l'APD japonaise et le fonds de contre-partie du gouvernement vietnamien.»

Selon Hoàng Nhi Son, président du Comité populaire du district de Xin Mân, depuis sa mise en service, il a aidé à relier le district de Xin Mân (Hà Giang) à celui de Bac Hà (Lao Caï) et l’autoroute Hanoï-Lao Caï. À l'avenir, il sera connecté avec le poste frontalier Xin Mân-Do Long, contribuant au développement socio-économique et assurer la défense nationale dans Xin Mân ainsi que deux provinces de l'Ouest de la province de Hà Giang.

Les autorités de Xin Mân ont ordonné la plantation de nombreux arbres sur les routes menant au pont pour créer un beau paysage pour le pont. En visite de la région, les touristes auront une chance de profiter d'une atmosphère calme au milieu du magnifique paysage naturel et de participer à une série d'activités touristiques, comme la pêche, la cueillette des légumes sauvages, et la dégustation des spécialités locales.

Témoins de la construction du pont solide Côc Paï remplaçant le vieux pont suspendu dans leur pays natal, une centaine d’élèves des ethnies minoritaires dans le district de Xin Mân ont participé à la compétition de peinture «Changements dans mon pays natal». Leurs œuvres ont recréé le pont Côc Paï enjambant la rivière qui coule dans chaque coup de pinceau méticuleux de chaque peinture, comme leurs rêves sur les changements dans leur pays natal.

Parlant du nouveau pont, Fujita Yasuo, Représentant en Chef de la JICA au Vietnam, espère que le pont aidera les habitant de Xin Mân à promouvoir davantage l'amitié et la compréhension mutuelle entre les peuples des deux pays, en particulier./.

 
Texte: Ngân Hà - Photos: Trong Chinh
Articles Déjà publiés