07/03/2020 21:11 GMT+7 Email Print Like 0

Mesures urgentes demandées pour contenir la propagation du COVID-19 à Hanoi

Le comité de pilotage national pour la prévention et le contrôle du COVID-19 a envoyé une dépêche officielle urgente aux ministères de la Sécurité publique, et des Communications et des Transports ainsi qu’au Comité populaire de Hanoi, leur demandant d'enquêter et de traiter tout éventuel l’épidémie liée à une patiente nouvellement confirmée dans la ville.

Selon le comité, la patiente, résidant dans la rue Truc Bach à Hanoï, a été testée positive pour le nouveau coronavirus SARS-CoV-2 (COVID-19) le 6 mars et a été mise en quarantaine à l'Hôpital national des maladies tropicales.

La patiente de 26 ans a précédemment rendu visite à sa sœur au Royaume-Uni, puis s'est rendue en Italie et en France, et a retourné au Royaume-Uni avant de revenir à Hanoi le 1er mars sur le vol VN0054 de Vietnam Airlines.

Il s'agit du 17e cas d'infection au COVID-19 au Vietnam. Les 16 patients précédents ont été guéris avec succès et sortis de l'hôpital.

Le ministère de la Sécurité publique a été prié de charger les unités concernées de vérifier les adresses de résidence des passagers à bord du vol VN0054 et d'informer les autorités locales afin de mettre ces personnes en quarantaine et de surveiller leur état de santé conformément à la réglementation.

Entre-temps, le ministère des Communications et des Transports a été invité à ordonner aux unités compétentes de fournir la liste des passagers du même vol avec la patiente afin de surveiller leur santé et de mener la quarantaine.

Le ministère des Communications et des Transports a également été instamment prié de stériliser les avions et les zones concernés par lesquels le patient avait traversé ou utilisé des services à l'aéroport international de Noi Bai basé à Hanoi pour empêcher la propagation du virus.

Le comité a demandé au Comité populaire de Hanoi de coordonner avec les unités du ministère de la Sécurité publique pour enquêter et dresser une liste des personnes en contact étroit avec la patiente confirmée, y compris l'équipage et les passagers du vol VN0054 et le personnel au sol à l'aéroport de Noi Bai pour les mettre en quarantaine et surveiller leur santé.

Ceux qui ont un contact étroit avec la patiente doivent être mis en quarantaine dans les établissements médicaux tandis que leurs échantillons et les échantillons des membres de la famille de la patiente doivent être envoyés à l'Institut national d'hygiène et d'épidémiologie pour être testés, a déclaré le comité.

En outre, le Comité populaire municipal doit stériliser à fond les maisons de la patiente et des familles voisines ainsi que les véhicules utilisés pour transporter la patiente et les autres bureaux et zones connexes.

Plus tôt, le comité de pilotage de Hanoi pour la prévention et le contrôle du COVID-19 a tenu une réunion d'urgence à minuit le 6 mars pour discuter des mesures juste après la déclaration du nouveau cas d'infection.

Le président du comité populaire municipal Nguyen Duc Chung a déclaré que les risques de confection provenant des pays touchés par COVID-19 sont égaux, il est donc nécessaire de mener à bien le travail de communication et de surveiller étroitement les citoyens vietnamiens des régions touchées par la maladie, ajoutant que tous les ils doivent faire des déclarations de santé.

Parallèlement, le secrétaire du comité du parti de Hanoi, Vuong Dinh Hue, a souligné que plus de 100 personnes résidant dans la rue Truc Bach de la ville doivent être étroitement surveillées et que des mesures de stérilisation doivent être menées.

Chaque résident doit observer strictement les mesures et signaler son état de santé aux autorités s'il présente des symptômes d'infection au COVID-19, a-t-il souligné. -VNA/VI