10/04/2017 09:20 GMT+7 Email Print Like 0

Mer Orientale: le Vietnam demande un règlement pacifique, conforme au droit

Le Vietnam a demandé de régler les litiges en Mer Orientale par la voie pacifique, sur la base du droit international, suite à une information selon laquelle le président philippin Rodrigo Duterte aurait ordonné à ses militaires d’occuper tous les éléments revendiqués par Manille et non occupés par aucune partie.

"Le Vietnam s’intéresse de très près et est en train de suivre et de vérifier cette information", a déclaré dimache 9 avril à la presse à Hanoi la porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang.

Le président Rodrigo Duterte aurait demandé à l’armée philippine de se déployer sur des récifs et îlots en Mer Orientale dont son pays revendique la souveraineté et qui ne sont pas occupés par aucune des parties concernées. Il aurait également déclaré qu’il se rendra prochainement sur l’archipel vietnamien de Truong Sa.

"Comme ce que nous avons affirmé à maintes reprises, le Vietnam dispose de preuves historiques et fondements juridiques suffisants pour affirmer sa souveraineté territoriale sur les deux archipels de Hoàng Sa (Paracels) et Truong Sa (Spratleys)", a indiqué la porte-parole Lê Thi Thu Hang.

"Tout acte mené par les pays étrangers sur ces deux archipels sans autorisation du Vietnam est donc illégal, nul et non avenu", a-t-elle souligné, rappelant la "position conséquente du Vietnam de régler tous les différends en Mer Orientale par les mesures pacifiques, sur la base du droit international".

"Dans l’attente de la recherche d’une solution fondamentale et à long terme aux différends, les parties concernées devrait faire preuve de retenue, s’abstenir de tout acte susceptible de complexifier la situation et d’élargir les différends, se conformer à l’esprit et à la lettre de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) de 2020", a conclu la porte-parole. – VNA/VI