08/01/2015 10:10 GMT+7 Email Print Like 0

Meeting en l'honneur de la victoire du 7 janvier 1979 à Phnom Penh

Un meeting solennel en l'honneur du 36e anniversaire de la victoire historique du 7 janvier (7 janvier 1979-2015), jour où le peuple cambodgien s'est dressé contre le régime des Khmers rouges, a été organisé mercredi matin à Phnom Penh avec environ 10.000 participants. Etaient présents à cet événement le président d'honneur du Parti du peuple cambodgien (PPC) et président de l'Assemblée nationale Heng Samrin, le vice-président du PPC et Premier ministre Hun Sen, et d'autres personnalités. On y notait également la présence de l'ambassadeur du Vietnam au Cambodge, Thach Du. Dans son discours prononcé lors de ce meeting, le président Heng Samrin a déclaré que cette cérémonie a été organisée dans l'esprit du "devoir de mémoire et de l'expression de la gratitude la plus profonde envers les héros morts pour la Patrie, les Cambodgiens patriotes comme les soldats volontaires vietnamiens qui ont lutté vaillamment et n'ont pas hésité à sacrifier leur vie pour libérer le Cambodge du régime génocidaire barbare, protéger la renaissance du peuple cambodgien. Il s'agit aussi de prier pour les âmes des plus de 3,3 millions de personnes exterminées sous le régime génocidaire". Après avoir passé en revue la page de l'histoire la plus sombre du Cambodge avec le régime génocidaire des Khmers Rouges (1975-1979), le président Heng Samrin a souligné : "Le Front d'union nationale pour le salut du Kampuchéa (FUNSK) a été fondé le 2 décembre 1978, avec la Déclaration en 11 points qui a appelé toutes les couches de la population à s'unir pour renverser le régime génocidaire, ainsi que les gouvernements et les peuples des pays épris de paix et de justice à prêter soutien à la lutte pour l'existence du peuple cambodgien. Répondant quasi-immédiatement à l'appel du FUNSK, nombre de Cambodgiens se sont ainsi soulevés. L'armée révolutionnaire du Front, forte du soutien du peuple dans l'ensemble du pays et de la grande aide opportune des soldats volontaires vietnamiens, a continuellement mis en déroute les forces de choc des Khmers Rouges, développé une vaste zone libérée, et est parvenue à mener une attaque générale pour remporter la victoire éclatante du 7 janvier 1979, sauvant le peuple cambodgien du danger de génocide, mettant fin à cet épisode noir de l'histoire et ouvrant une nouvelle page placée sous les signes de l'indépendance, de la liberté, de la démocratie et du développement". Le président Heng Samrin a affirmé que les réalisations enregistrées au cours de ces 36 années qui ont suivi le 7 janvier 1979 ont rendu justice à l'histoire du Cambodge, que quiconque ne peut saboter ou dénaturer. Les Chambres extrardinaires au sein des tribunaux cambodgiens co-organisées par l'ONU et le Cambodge ont jugé quelques-uns des plus hauts éléments du régime des Khmers Rouges, ce qui a contribué à rendre justice au peuple cambodgien. Soulignant les réalisations économiques obtenues dans le développement du Cambodge, le président Heng Samrin a annoncé que durant la période 2010-2014, le Cambodge avait enregistré une croissance annuelle moyenne de 7%, un taux qui devrait être similaire en 2015, si l'on en croit les prévisions. La sécurité alimentaire est désormais garantie et le Cambodge est devenu un des pays exportateur de riz ; le taux de pauvreté a diminué chaque année et n'était plus que de 18% en 2014. Selon le président Heng Samrin, après que le PPC et le CNRP (Parti du sauvetage national du Cambodge) sont parvenus à un accord le 22 juillet 2014, la situation politique du Cambodge est de plus en plus stable, et le PPC considère toujours le processus de réforme comme un travail décisif pour la mise à exécution réussie de son Programme politique pour le développement, la prospérité de la société, et pour aider à rehausser la position du Cambodge sur la scène régionale et internationale. -VNA/VI