07/01/2022 15:15 GMT+7 Email Print Like 0

Médicaments contenant du Molnupiravir pour le traitement de COVID-19 proposés pour être homologués

Un conseil consultatif du ministère de la Santé a proposé à ce ministère d'accorder des certificats d'enregistrement pour la circulation conditionnelle de trois médicaments contenant l'ingrédient actif molnupiravir pour le traitement du COVID-19.

Le ministère de la Santé a déclaré le 5 janvier que le conseil avait décidé de soumettre la proposition après avoir examiné de manière approfondie et minutieuse les avis des unités spécialisées et des experts.

Pour contrôler strictement la qualité des médicaments, le conseil a demandé aux fabricants d'examiner la qualité des matériaux avant la production, de continuer de surveiller et d'examiner la qualité des médicaments sur une base mensuelle après avoir reçu les certificats et présenter des rapports aux agences autorisées concernées et continuer à étudier la stabilité des médicaments et soumettre les résultats de la recherche et les mises à jour de la date d'expiration pour servir à l'évaluation conformément au dossier technique commun de l'ASEAN.

Concernant l'autorisation de circulation des médicaments de traitement de COVID-19, le ministre de la Santé a demandé aux agences gestionnaires et spécialisées de maintenir un contrôle strict de la qualité et des prix conformément à la loi sur la pharmacie et de lutter contre tout phénomène négatif et intérêt collectif pour l'approvisionnement en médicaments.

Auparavant, le Comité permanent de l'Assemblée nationale a publié une résolution autorisant la mise en œuvre d'un certain nombre de mécanismes et de politiques dans le secteur de la santé pour servir la prévention et le contrôle de la pandémie de COVID-19.

Depuis la fin du mois d'août 2021, le ministère de la Santé a mis en place un programme pilote de traitement, avec l’utilisation sous contrôle du médicament Molnupiravir pour les cas bénins et asymptomatiques de COVID-19 à domicile. Ho Chi Minh-Ville est la première localité à mettre en œuvre ce programme.

Le Molnupiravir, également appelé "MK-4482" ou "Lagevrio", est un antiviral expérimental à large spectre. Initialement destiné à soigner la grippe et l'hépatite C3, il est aujourd'hui envisagé comme un moyen de lutter contre divers coronavirus, dont le virus SARS-CoV-2.  –VNA/VI