28/08/2017 10:14 GMT+7 Email Print Like 0

L’UNESCO prête à aider Hô Chi Minh-Ville dans le développement urbain

Le membre du Bureau politique, secrétaire du Comité du Parti communiste du Vietnam (PCV) pour Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thiên Nhân, a reçu samedi après-midi la directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO), Irina Bokova, en visite de travail au Vietnam.

Lors de cette rencontre, Nguyên Thiên Nhân a hautement apprécié les contributions actives de la directrice générale de l’UNESCO à la promotion de la coopération entre cette organisation et Hô Chi Minh-Ville et le Vietnam en général.

Il a souligné la signification importante de la visite actuelle de la chef de l’UNESCO au Vietnam, ainsi que de la récente signature d’un accord sur la création de deux centres de catégorie 2 pour les mathématiques et la physique au Vietnam sous l’égide de l’UNESCO. Selon lui, cela témoigne de l'attention particulière qu'accorde cette organisation onusienne au Vietnam ces derniers temps.

Insistant sur l’objectif de faire de Hô Chi Minh-Ville un centre urbain intelligent doté d’une économie intellectuelle développée, Nguyên Thiên Nhân a proposé à son hôte de lancer des programmes d’assistance de Hô Chi Minh-Ville dans la formation des ressources humaines de haute qualité. Il a aussi souhaité bénéficié de l’aide de l’UNESCO dans la mise en œuvre des études sur les impacts de la montée du niveau des océans et de la salinisation dans la Réserve de biosphère de Cân Gio.

Pour sa part, la directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a indiqué que sa visite au Vietnam avait pour but d’évaluer la coopération fructueuse entre son organisation et le Vietnam ces derniers temps, et de définir de nouvelles orientations de coopération bilatérale dans la culture et l’environnement.

Elle a aussi affirmé la volonté de l’UNESCO de travailler en étroite collaboration avec Hô Chi Minh-Ville pour développer et préserver la Réserve de biosphère de Cân Gio, et d'aider cette localité à former des ressources humaines qualifiées.

Impressionnée par l’histoire héroïque et la croissance dynamique de Hô Chi Minh-Ville, Irina Bokova a estimé que cette localité vietnamienne disposait de grandes opportunités pour devenir membre du Réseau des villes créatives de l’UNESCO qui, a-t-elle poursuivi, est prête à partager des expériences avec la mégapole du Sud dans la gestion et l’aménagement urbains.

Durant son séjour dans la mégapole du Sud, Irina Bokova a visité de nombreux sites culturels et historiques renommés de la ville. -NDEL/VNA/VI