19/05/2019 10:33 GMT+7 Email Print Like 0

L’intelligence artificielle révolutionne la médecine

L’intelligence artificielle est en train de changer le monde. En médecine, elle offre de nouvelles perspectives dans l’optimisation des diagnostics et des traitements. De nombreux établissements médicaux l’appliquent.

Constamment surchargé, l’Hôpital central d’oncologie accueille chaque jour des milliers de malades venant de l’ensemble du pays. Étant un établissement médical spécialisé, il prend ainsi en charge tous types de cancer.

De l’intelligence artificielle IBM WFO...

Afin d’améliorer le diagnostic et le traitement des maladies, cet hôpital applique le système d’intelligence artificielle (IA) IBM WFO (Watson for Oncology en anglais). Watson est un programme informatique d’intelligence artificielle conçu par IBM dans le but de répondre à des questions formulées en langage naturel.

Il analyse 300 revues médicales, 200 manuels et plus de 15 millions de pages de documents dans le monde concernant le cancer.

Le Pr.-Dr. Lê Van Quang, directeur adjoint de l’Hôpital central d’oncologie, informe que l’application de l’IA aide efficacement les médecins à identifier rapidement les informations clés du dossier médical d’un patient, à présenter des preuves pertinentes et à explorer les options de traitement notamment dans celui des cancers du sein et du poumon de stade précoce.

Avec des fondements du "Cloud computing", ce système est ainsi capable non seulement de comprendre les questions qui lui sont posées mais aussi de répondre en moins de trois secondes, tout en précisant le degré de justesse de sa réponse et en analysant pas moins de 200 millions de pages indexées en langage naturel dans sa mémoire. "Ce système aide notamment les jeunes médecins, qui n’ont pas encore eu l’occasion d’étudier à l’étranger, à connaître des pratiques avancées dans le traitement", partage  le Pr.-Dr. Lê Van Quang. Pourtant, selon lui, afin de l’utiliser de façon plus efficace, les médecins doivent avoir un bon niveau de langue étrangère.

... au logiciel d’observation électronique

Bien qu’un établissement médical de niveau de district, la Polyclinique du district de Vân Dôn, province de Quang Ninh (Nord), a mis en œuvre, à titre expérimental, un logiciel d’observation électronique. Cela permet de simplifier les formalités administratives.

Un responsable de l’hôpital explique qu’auparavant, les médecins devaient consacrer beaucoup de temps à l’enregistrement des dossiers médicaux ou à l’attente des intermédiaires pour obtenir les résultats des tests des patients. Avec ce logiciel d’observation électronique, la prescription d’une ordonnance et la distribution des médicaments sont plus faciles et surtout plus rapides.

Le Pr.- Dr. Dinh Van Hân, de l’Institut national de traitement des brûlés, estime, quant à lui, que l’application de l’IA soutiendra efficacement les activités du secteur médical comme la formation, le diagnostic et le traitement, permettant ainsi d’augmenter la productivité et l’efficacité des examens médicaux ainsi que de réduire les erreurs cliniques.

"Dans le diagnostic et le traitement, l’application de l’IA peut remplacer, pour une part, certaines tâches des médecins et les aider à poser un diagnostic plus exact", affirme-t-il. Selon de nombreux experts médicaux et des technologies de l’information, l’IA apportera son lot d’effets bénéfiques, modifiant ainsi le paysage médical à l’avenir.

L’application la plus répandue dans ce secteur comprend des logiciels concernant les livrets médicaux électroniques, la prévention des maladies et la détection précoce; le diagnostic basé sur l’analyse d’imagerie médicale sur des dispositifs 4D; l’infirmière virtuelle; ou encore les études de nouveaux médicaments, pour ne citer qu’eux.

Une révolution pour le secteur de la santé

L’Hôpital central d’oncologie de Hanoï applique le système d’intelligence artificiel IBM WFO dans le traitement du cancer. Photo: BM

Concernant l’application de l’IA dans le secteur de la santé, Pham Xuân Viêt, chef adjoint du Département des technologies de l’information du ministère de la Santé, déclare qu’au Vietnam, certains hôpitaux ont d’ores et déjà déployé à titre expérimental de nombreux logiciels d’IA, permettant ainsi de simplifier les formalités à remplir par les malades.

Afin de ne pas être dépassé, le secteur de la santé du Vietnam doit promouvoir l’application de l’IA. Le ministère de la Santé accorde ainsi des conditions favorables aux compagnies vietnamiennes dans l’étude, le développement et  l’application de l’IA dans ce secteur.

Il appelle donc les entreprises à mener des activités de recherche et développement sur ces applications dans la pratique médicale. Selon le Pr. Nguyên Tiên Dung (Université de Toulouse, France), spécialiste de l’IA en médecine, l’IA est en train de transformer la perspective du monde entier et ce, dans tous ses aspects. "L’IA contribuera à réduire la moitié des frais d’examens médicaux et à augmenter de 40% l’efficacité des examens et des traitements", ajoute-t-il. Pour les États-Unis seuls, Nguyên Tiên Dung précise: "Dans les dix ans à venir, l’IA pourrait les aider à économiser chaque année près de 150 milliards de dollars". 

Selon un rapport de la compagnie américaine Marketsandmarkets, le marché de l’IA progresse de plus de 36% par an. Parmi les secteurs, la médecine est le plus développé et ayant le plus grand nombre d’applications consacrées à l’IA.
Les chiffres de Marketsand-markets montrent que le marché de l’IA en médecine connaît une croissance de 50% par an et pourrait passer de 2,1 milliards de dollars en 2018 à 36 milliards en 2025.

"Cependant, même une application profonde de l’IA dans le domaine médical ne pourra jamais remplacer les médecins", conclut franchement le Pr. Nguyên Tiên Dung. – CVN/VNA/VI