23/08/2018 12:29 GMT+7 Email Print Like 0

L'industrie agroalimentaire, terre fertile pour les investisseurs sud-coréens au Vietnam

Le Vietnam recèle des conditions très favorables pour développer l’industrie agroalimentaire. Fort d’une population d’environ 95 millions de personnes dont plus de la moitié de moins de 30 ans, ce pays est l’un des marchés de l'alimentation et des boissons les plus potentiels de la région.

C’est ce qu’a souligné Vu Ba Thu, chef du Département de promotion du commerce du ministère de l'Industrie et du Commerce, lors d’un colloque sur les opportunités d’investissement dans l’industrie agroalimentaire au Vietnam tenu le 22 août à Séoul.

Vu Ba Thu a également estimé que le Vietnam possédait des ressources de matières premières très abondantes et diverses telles que riz, café, noix de cajou, produits aquatiques, légumes, fruits… Il s’agissait d’une bonne condition pour le développement du secteur agroalimentaire.

En outre, le gouvernement vietnamien a déployé des politiques fiscales prioritaires, notamment la baisse de l'impôt sur le revenu des entreprises à 20%, a-t-il ajouté.

Lors de ce colloque, les participants ont dit que les entreprises sud-coréennes pouvaient profiter des ressources de matières premières au Vietnam tout en appliquant leurs technologies pour produire des alimentations destinées au marché vietnamien, à des pays signataires des accords de libres échanges avec le Vietnam, ou même en République de Corée.

Selon le comité d’organisation, ce colloque devrait donner un coup de coude important pour promouvoir davantage les relations Vietnam – République de Corée dans l’investissement et le commerce dans le contexte où l’Accord de libre-échange entre les deux nations avait pris effet en fin 2015.

Ces derniers temps, la coopération économique Vietnam - République de Corée a connu un développement heureux dans plusieurs domaines, notamment l’investissement et le commerce.

La République de Corée est actuellement le premier investisseur étranger au Vietnam tant en matière de nombre de projets que d’investissement total. Ce pays a dépassé les Etats-Unis pour devenir le deuxième partenaire commercial du Vietnam avec des échanges bilatéraux estimés à environ 61,78 milliards de dollars en 2017. -VNA/VI