08/05/2018 09:17 GMT+7 Email Print Like 0

Les touristes à l’assaut des vestiges de la bataille de Diên Biên Phu

 Les vestiges historiques de la bataille de Diên Biên Phu dans la province de Diên Biên (Nord-Ouest) ont affiché un rebond inopiné lundi 7 mai, date du 64e anniversaire de la victoire historique qui a sonné le glas de la présence française en Indochine.

Des cars se succèdent pour déposer touristes et vétérans devant le musée de la victoire de Diên Biên Phu, le quartier général du Colonel Christian de Castries, le poste de commandement de l’armée vietnamienne, la statue monumentale de la victoire de Diên Biên Phu sur la colline D1, le pont de Muong Thanh qui enjambe le fleuve de Nâm Rôn.

Les attractions ont doublé leur fréquentation par rapport à la même période de l’année dernière, a fait savoir la directrice adjointe du musée de la victoire de Diên Biên Phu, Vu Thi Tuyêt Nga, citant les chiffres du Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Diên Biên.

Ils sont plus de 5.000 à se rendre sur l’ancien champ de bataille dans la journée, certains, les yeux fragiles, les pas lents sous le poids des années. Mais les mémoires restent vifs.


 Les touristes sont pour la plupart des vétérans désireux de revisiter l’ancien champ de bataille, des minorités ethniques locaux ou des voyageurs venus des provinces de Son La, Hoà Binh, Lai Châu, et de l’étranger, a fait savoir Vu Thi Tuyêt Nga.

A Diên Biên Phu, une verte vallée accueillante avec des rizières luxuriantes, des forêts sur les pentes des collines et montagnes, des maisons sur pilotis où la vie s’écoule paisiblement.

En ce mois de mai 2018, l’ancien champ de bataille a cédé la place à une ville dynamique avec buildings, centres commerciaux et rues animées, à proximité des sites historiques préservés de l’ancienne bataille.

Muong Phang, district de Diên Biên, qui a été en 1954 le poste de commandement du général Vo Nguyên Giap, est aujourd’hui une commune peuplée de 1.130 foyers, avec 5.250 personnes. Sa physionomie a beaucoup changé, la vie de la population s’est nettement améliorée.

Selon le Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Diên Biên, l’an passé, plus de 280.000 touristes s’y sont rendus. Entre janvier et avril 2018, les vestiges ont accueilli plus de 130.000 visiteurs. Rien qu’entre les jours fériés du 30 avril au 1er mai, près de 35.000 visiteurs y ont été enregistrés. – VNA/VI