19/07/2012 11:00 GMT+7 Email Print Like 0

Les pétroglyphes de Sapa

Il y a 18 ans, les pétroglyphes de Sapa ont été reconnus par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme comme patrimoine historique national. Le Vietnam a également réalisé des dossiers pour l'UNESCO en vue d’une reconnaissance en tant que patrimoine mondial. De nombreux archéologues du pays et de l'étranger sont venus étudier ces roches gravées de motifs plus ou moins énigmatiques.
Situé à 7 km au sud de Sapa, le périmètre des pétroglyphes couvre une surface de 8km², et comprend plus de 200 blocs de différentes tailles disséminés dans la vallée de Muong Hoa, communes de Hau Thao et Ta Van. Ce site a été découvert par Victor Goloubev en 1923. 
 

Des chercheurs étudient des motifs. Photo: Ngoc Thanh.

Le Prof. français Phillipe le Failler, de l’Institut archéologique d'Extrême-Orient, prend les coordonnées
de chaque rocher. Photo: Ngoc Thanh.

Ces rochers se trouvent dans des hameaux peuplés de minorités ethniques. Photo: Ngoc Thanh.

Rochers dans les champs en terrasse et au sommet d'une montagne. Photo: Ngoc Thanh.

Certains rochers sont désormais protégés par une barrière. Photo: Tât Son.

Un rocher près de la route. Photo: Tât Son.

Beaucoup de touristes viennent visiter ce patrimoine. Photo: Tât Son.


Un livre sur les pétroglyphes de Sapa permet d’en savoir beaucoup plus sur ce site. . Photo: Tât Son.

Dans les deux communes de Hau Thao et Lao Chai et dans les rizières en terrasses du hameau de Hau Chu Ngai de l’ethnie Dao Rouge, on dénombre une centaine de blocs de différentes tailles et formes que le population locale appelle « la bibliothèque céleste». Il y a également quelques rochers dans les communes de Ta Van et Su Pan.

Selon les chercheurs, ces 200 blocs présentent des motifs diversifiés dont la signification n’est pas toujours très claire. La plupart d'entre eux sont de forme ronde, symbolisant l'image du soleil. Des sexes d'hommes et de femmes ont également été gravés sur quelques rochers. Sur d'autres, il y a des lignes courtes ou longues qui pourraient symboliser les champs en terrasses, des routes menant aux maisons entourées d'arbres. Il y a aussi des rochers avec des motifs d'êtres humains et les formes yin et yang. Beaucoup de motifs demeurent encore mystérieux. Ils reflètent les pensées, les croyances traditionnelles et la cosmogonie des Vietnamiens anciens.
 

Images trouvées sur des rochers à Sapa. Photo: Tât Son.

Images trouvées sur des rochers à Sapa. Photo: Tât Son.

Images trouvées sur des rochers à Sapa. Photo: Tât Son.

Images trouvées sur des rochers à Sapa. Photo: Tât Son.

Images trouvées sur des rochers à Sapa. Photo: Tât Son.

Images trouvées sur des rochers à Sapa. Photo: Tât Son.

Copies de motifs trouvés sur des rochers. Photo: Ngoc Thanh.

Ces pétroglyphes bénéficient de l’attention particulières des organes compétents, pour leur protection notamment (barrières autour de certains rochers) ainsi que des scientifiques qui continuent d’étudier ces motifs en vue de mieux comprendre la culture des Viêt anciens.
Article: Thuc Hiên - Photos: Tât Son, Ngoc Thanh