26/06/2017 09:15 GMT+7 Email Print Like 0

Les peintures vietnamiennes remportent les enchères internationales

Depuis quelques années, les collectionneurs étrangers s'intéressent de près aux peintures vietnamiennes. Lundi 12 juin à Paris, pendant les enchères «Tableaux des XIXe et XXe Siècles Art Contemporain» tenues à la maison de vente Aguttes, 10 des 12 œuvres d’artistes vietnamiens ont été vendues, toutes bien au-delà de leurs estimations.
À les enchères, 12 des 70 œuvres étaient d’artistes vietnamiens. Le peintre franco-vietnamien Lê Phô était le plus attendu, à côté de célébrités comme Degas, Qi Baishi, Pissarro, Warhol ou Renoir.

Sans surprise, les peintures de Lê Phô se sont vendues très rapidement. Les Tourterelles (sur soie, 64x96 cm, 1937) a été adjugée 220.000 euros, plus 60.500 euros de frais et taxes. Sa fameuse La Maternité (sur soie, 50x38 cm, 1937-38), 180.000 à 220.000 euros en estimation, a atteint la coquette somme de 370.000 euros. Après 101.787 euros de frais et taxes, le prix total de cette œuvre est de 471.787 euros, ce qui en fait la peinture sur soie la plus chère du Vietnam.

Trois autres peintures de Lê Phô ont été vendues : Le Rêve Légendaire (20.000 euros), Le Pot de Fleurs (25.000 euros) et La Danse à l'Aube (25.000 euros). Deux autres peintres vietnamiens, Mai Trung Thu et Vu Cao Dàm, ont aussi vu leurs œuvres atteindre des prix bien au-delà de leurs estimations.

Lê Phô, le peintre vietnamien le plus recherché des collectionneurs
À noter que ce n'était pas la première fois que la maison de vente Aguttes connaissait le succès avec des œuvres vietnamiennes. En 2016, elle avait vendu 369.750 euros la peinture sur soie Mère et Enfant de Lê Phô (63x45 cm, 1950), beaucoup plus que son estimation à 150.000 euros.

Lê Phô (1903-2001) est un des peintres vietnamiens les plus connus et les plus renommés dans le monde. En 1937, alors qu'il était directeur artistique de la section d'Indochine de l'Exposition internationale, il s'est installé à Paris, où sa carrière s'épanouira et où il habitera jusqu'à sa mort.  Il est reconnu comme l’un des meilleurs artistes vietnamiens postimpressionnistes. Les portraits des femmes sont une partie importante de son œuvre.

Composées d’éléments à la fois vietnamiens et occidentaux, les œuvres de Lê Phô sont réputées pour leur vivacité et leur délicatesse. À côté de la peinture sur soie, Lê Phô a également peint des huiles et des aquarelles. Il est aussi l'auteur de la peinture la plus chère du Vietnam, Vue de la colline (huile, 113x192 cm, 1937), vendue à 750.000 euros en 2014 par Christie's de Hong Kong (Chine). -CVN/VNA/VI