03/04/2020 11:15 GMT+7 Email Print Like 0

"Les médecins vietnamiens m'ont sauvé la vie"

À l’issue de son traitement, une patiente britannique atteinte du coronavirus a exprimé à plusieurs reprises ses sincères remerciements envers les médecins vietnamiens de l’Hôpital central des maladies tropicales à Hanoï.

Le 30 mars 2020. Un jour qui restera à jamais gravé dans la mémoire de la patiente britannique, 24e cas de contamination au Vietnam. Aujourd’hui, elle est en mesure de sortir de l’Hôpital central des maladies tropicales, à Hanoï, à la suite de son traitement.

La femme de 67 ans n’a pas pu cacher sa forte émotion lors de sa sortie. "Les médecins vietnamiens sont merveilleux. Ils sauvent de nombreuses vies. Au Vietnam, il n’y a pour l’instant aucun mort lié au virus. C’est bien. C’est fantastique… !", a-t-elle souligné. Et de poursuivre : "Les médecins ont travaillé dur. Je les remercie de tout cœur". Elle a pleuré en baissant la tête plusieurs fois afin d’exprimer sa gratitude envers les médecins vietnamiens.

La patiente est une infirmière à la retraite. C’est pour cette raison qu’elle a su saisir immédiatement la gravité de son état de santé lorsqu’elle s’est rendue à l’hôpital. "J’ai pensé que j’allais mourir", a-t-elle raconté. Heureusement, elle a pu bénéficier de soins immédiats et de qualité de la part de l’équipe de médecins présente ce jour-là.

La Britannique et son mari sont arrivés au Vietnam le 2 mars. Ils ont visité la station climatique de Sa Pa dans la province de Lào Cai (Nord) avant d’être testés positifs au coronavirus. Ils ont ensuite été transmis à l’Hôpital central des maladies tropicales à Hanoï.

Le cas de son mari était sérieux, elle n’a pourtant pas perdu espoir et s’en est remise au savoir-faire des médecins.

À la sortie de l’hôpital, elle en a profité pour prendre une bonne bouchée "d’air frais". Elle n’a pas oublié de prendre des photos souvenirs aux côtés des médecins vietnamiens et d’autres patients qui sont également sortis de l’hôpital ce jour-là.

"J’aime le Vietnam, tout simplement", a conclu la Britannique. - CVN/VNA/VI