13/04/2020 11:00 GMT+7 Email Print Like 0

Les jeunes ingénieurs de Dà Nang s’engagent dans la lutte contre le COVID-19

À l’Université de Dà Nang, au Centre, deux projets innovants ont récemment vu le jour, permettant d’aider les personnes touchées directement ou indirectement par le COVID-19.
 
La menace de la crise sanitaire mondiale a donné naissance à l’opportunité pour de jeunes ingénieurs francophones de montrer leur talent, leur créativité et leur responsabilité sociétale.

L’Université des sciences et des technologies (Université de Dà Nang) vient de lancer un système high-tech pour mesurer la température corporelle à distance.
Il comprend un thermomètre infrarouge et une webcaméra qui est connectée à un ordinateur via Internet. Il est également doté d’un appareil automatique capable de monter ou de descendre en fonction de la hauteur de chaque personne.

Une des solutions les plus efficaces

Ce dispositif est considéré comme l’une des solutions technologiques les plus efficaces aujourd’hui pour mesurer à distance la température corporelle, sans exposer les professionnels de santé à une potentielle contamination. De plus, son prix est moins cher que les autres thermomètres sur le marché.


Ce système est développé et fabriqué par un groupe de chercheurs nommé GATEC, dont le responsable est le Pr.- Dr. Bùi Van Ga, ancien vice-ministre de l’Éducation et de la Formation du Vietnam, ancien responsable de  formation francophone et ancien membre de la Commission régionale d’experts de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF).


"La fabrication de robots est une force des l’Université des sciences et des technologies de l’Université de  Dà Nang. Les connaissances portant sur les robots sont insérées dans l’enseignement de nombreuses facultés comme les départements de génie électrique, d’électronique, d’automatisation, et en particulier à la Faculté de génie mécanique et méchatronique", a fait savoir le Pr.- Dr. Doàn Quang Vinh, recteur de l’Université des sciences et des technologies.

Les jeunes ingenieurs de Da Nang s’engagent dans la lutte contre le COVID-19 hinh anh 2 Le robot BK-AntiCovid permet d’apporter de la nourriture et des médicaments dans les chambres des patients dans la zone de quarantaine.

Forte de son expertise dans ce domaine, dans le contexte de pandémie de COVID 19, l’Université de Dà Nang a reçu une commande de l’Hôpital d’obstétrique, de gynécologie et de pédiatrie de la ville du même nom pour fabriquer des robots capables d’apporter de la nourriture et des médicaments dans les chambres des patients dans la zone de quarantaine.

Ce robot, nommé BK-AntiCovid, a vu le jour il y a quelques jours et a été transféré par la Faculté de génie mécanique - Université des sciences et des technologies, à l’Hôpital d’obstétrique, de gynécologie et de pédiatrie de la ville de Dà Nang.

Dans les mois à venir, le robot BK-AntiCovid évoluera à grand pas avec l’insertion du système de mesure de la température corporelle et d’autres fonctions selon l’exigence du secteur médical.

Le projet, mené par un groupe d’enseignants et d’étudiants de la Faculté de génie mécanique, a été piloté par le Dr. Lê Hoài Nam, vice-doyen et ancien étudiant francophone du programme PFIEV (Programme de formation d’ingénieurs d’excellence au Vietnam).

Selon le Dr. Lê Hoài Nam, d’autres produits ont été conçus par ce groupe, à savoir des systèmes de désinfection mobiles, des distributeurs automatiques de désinfectant pour les mains, des robots de désinfection à l’hôpital… -CVN/VNA/VI