07/11/2017 08:21 GMT+7 Email Print Like 0

Les jeunes de l’Asie-Pacifique discutent de leurs apports à la Vision de l’APEC

Les jeunes de l’Asie-Pacifique ont discuté de leurs contributions à la Vision de l’APEC vers 2020 et au-delà en plénière du forum La voix de l’avenir de l’APEC 2017 (VOF), lundi 6 novembre dans la ville côtière de Dà Nang.

Selon Faitz Aqira Bin Nordin, délégué de la Malaisie, les jeunes constituent une force motrice de la société et de la communauté. "Ils représentent la future génération de l’APEC", a-t-il dit à l’Agence vietnamienne d’information (VNA) en marge de VOF 2017.

"Nous devrions les guider avant leur maturité, leur fournir des connaissances et des informations sur les économies de l’APEC afin qu’ils puissent contribuer au développement de la région Asie-Pacifique", a estimé Faitz Aqira Bin Nordin.

Partageant ce point de vue, Jose Vivanco Trevino, de la délégation mexicaine, a fait savoir que son de Monterrey a organisé de nombreux séminaires et réunions pour promouvoir la participation des jeunes au développement de l’APEC.

"Dans l’avenir, nous deviendrons des responsables des start-up  ou travaillerons dans de différentes industries. Ainsi, nous aimerions nous préparer au mieux pour devenir de futurs leaders", a-t-il déclaré.
Sa compatriote Lucia Graciela Vargas Elizondo a elle souhaité avoir plus d’opportunités pour contribuer davantage à l’avenir de la région.

"Les jeunes représentent les économies, sont maîtres de l’avenir. Ainsi, leurs propositions et leurs contributions seront appréciées par les dirigeants", a pour sa part insisté Nguyên Huy Hoang, un délégué du pays hôte.

Le forum a pour but de sensibiliser les jeunes aux objectifs de l’APEC, de resserrer les liens d’amitié, de solidarité, et de coopéraration entre les jeunes des économies membres de l’APEC et d’améliorer l’efficacité des réseaux de la jeunesse et des échanges entre les jeunes de l’APEC.

En plus des contributions des jeunes à la Vision de l’APEC vers 2020 et au-delà, les discussions se focalisent sur l’intégration économique, financière et sociale, le développement des ressources humaines à l’ère numérique, les politiques de soutien aux start-up, à l’innovation et aux PME. – VNA/VI