28/12/2017 08:18 GMT+7 Email Print Like 0

Les investisseurs étrangers affluent vers le Vietnam

En décembre, Ho Chi Minh-Ville a attiré près de 800 entreprises de 15 pays venues sonder le marché et les opportunités d’investissement. Selon des économistes, le nombre d'entreprises étrangères au Vietnam, et à Ho Chi Minh-Ville en particulier, ne cessera d’augmenter en 2018.

A ce jour, le Vietnam a attiré des entreprises de 129 pays avec 24.580 projets totalisant plus de 316,9 milliards de dollars.

Les industries de transformation et de fabrication ont reçu le plus d'investissements avec près de 59%, devant l’immobilier, les services d’hébergement, la construction ; la production et la distribution d’électricité, de gaz et d’eau ; la distribution et la vente d’automobiles. La République de Corée est actuellement le premier investisseur, suivie par le Japon, Singapour, la Chine.

Le Vietnam est devenu l’un des cinq pays d’Asie du Sud-Est les plus attrayants pour les investisseurs, a fait savoir Vo Tan Thanh, vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam (VCCI).

L'environnement d’investissement du pays est très favorable grâce à une croissance économique stable à plus de 6% par an, à un revenu moyen par habitant en hausse de 6,5% en 2017, à un grand nombre de personnes en âge de travailler (55 millions) et à l’amélioration de la qualité du personnel comme des infrastructures.

En plus, le Vietnam est apprécié pour sa position stratégique lorsqu’il faut seulement neuf heures de vol pour accéder à de nombreux marchés. En outre, plus de 50 pays et territoires ont ouvert leurs portes aux produits vietnamiens grâce à des accords de libre-échange bilatéraux et multilatéraux.

La plupart des investisseurs étrangers souhaitent investir dans équipements électriques et électroniques, jouets technologiques, accessoires et machines, matériaux de construction, objets de décoration extérieure et intérieure, aliments, boissons et produits cosmétiques.

Pour améliorer l’environnement d’investissement national, diverses politiques préférentielles ont été prises, a indiqué Mme Nguyen Thi Huyen Ngoc du Centre de promotion de l’investissement du Sud. Le Vietnam a aussi amélioré ses infrastructures, mis en service 324 zones industrielles pour se préparer au flux d'investissements étrangers.

S’agissant des orientations d’investissement, le gouvernement vietnamien encourage les entreprises à investir dans les projets appliquant des technologies avancées, dans les produits à haute valeur ajoutée, le développement des infrastructures, la formation de ressources humaines qualifiées et le développement des services modernes. -VNA/VI