28/05/2020 08:59 GMT+7 Email Print Like 0

Les Garde-Côtes contribuent à la défense de la souveraineté nationale


Des cadres de la Région des Garde-côtes No 3 aident des pêcheurs à comprendre des réglementations sur les activités en mer. Photo: qdnd.vn
Ces dernières années, les officiers et soldats de la Région des Garde-côtes No 3 ont toujours été solidaires et unis pour appliquer les mesures de protection de la souveraineté de la Patrie et les lois en mer, créer des conditions favorables aux activités des pêcheurs.

La Région des Garde-côtes No 3 comprend les eaux de Cu Lao Xanh (province de Binh Dinh, Centre) à la côte-nord de l'estuaire de Dinh An (province de Tra Vinh, Sud), dont l'archipel de Truong Sa (Spratly) et le plateau continental sud du pays.

Ces 19 dernières années, depuis sa création, la Région des Garde-côtes No 3 s’est activement coordonnée avec les autres forces compétentes pour bien exécuter les tâches assignées, contribuant à chasser des milliers de navires et bateaux étrangers ayant violé la souveraineté maritime du pays, à protéger en toute sécurité les câbles optiques AGG ainsi que les activités de prospection et d'exploration pétrogazières. Elle a également participé à de nombreux exercices militaires avec les forces et localités côtières.

Avec des tâches lourdes et compliquées qui sont menées régulièrement dans des conditions météorologiques défavorables, tous les officiers et soldats s'unissent toujours pour surmonter les difficultés, bien régler toutes les situations, contribuant à protéger fermement la souveraineté maritime et insulaire sacrée de la Patrie, a partagé le général de brigade Do Hong Do, commissaire politique de la Région des Garde-côtes No 3.

Parallèlement aux activités de protection de la souveraineté, les forces compétentes de la Région des Garde-côtes No 3 assurent le maintien de la sécurité et de l'ordre, la prévention et la lutte contre la contrebande et les fraudes commerciales en mer. Avant, pendant et après le Têt traditionnel (Nouvel An lunaire) 2020, elles ont traité cinq affaires de commerce illicite de marchandises liées à des bateaux.

Le sous-colonel Tran Van Khoai a souligné que le combat contre le commerce et le trafic illégaux de carburants et d’autres criminalités en mer exigeait de l’habilité, de l’intelligence et du courage des cadres et soldats. Par exemple, la criminalité liée à la drogue sur terre et en mer devient de plus en plus compliquée. Les criminels profitent des activités commerciales et touristiques, des ports maritimes et des estuaires pour amener des drogues de l'étranger au Vietnam, du Vietnam vers d'autres pays et d'une province à l'autre.

Outre ces tâches professionnelles, ces dernières années, le commandement de la Région des Garde-côtes No 3 a efficacement mis en œuvre les programmes "Les Garde-côtes accompagnent les pêcheurs", "Le printemps des soldats". Il a également contribué à l’organisation de programmes de soins de santé pour les pêcheurs, participé à la prévention et à la lutte contre les catastrophes naturelles, aux opérations de secours et de sauvetage… Il s'est étroitement coordonné avec les autorités locales, en s'appuyant sur l’appui des habitants, pour lutter contre la criminalité. –VNA/VI