23/12/2019 10:43 GMT+7 Email Print Like 0

Les entreprises sud-coréennes gonflent leurs investissements au Vietnam

93% des entreprises sud-coréennes se sont déclarées satisfaites d’investir au Vietnam, selon un sondage mené par la KOTRA auprès des entreprises du "Pays du matin frais" opérant au Vietnam. Toujours selon la KOTRA, l’environnement d’investissement du Vietnam est qualifié par les entreprises sud-coréennes de "très ouvert".

Marché potentiel

Selon la KOTRA, les entreprises sud-coréennes attendent beaucoup du potentiel de croissance du Vietnam, qui apprécie hautement les compétences et la diligence des travailleurs. Le Vietnam est considéré comme la destination d’investissement la plus favorable et la vague d’investissements sud-coréens au Vietnam se poursuivra. À l’heure actuelle, environ 90% des projets d’investissement sud-coréens sont mis en œuvre par des PME, se concentrant sur le secteur manufacturier et l’externalisation dans l’industrie légère comme textile-habillement et chaussures.

Selon Naturon Co., Ltd, qui opère dans le textile-habillement, le Vietnam est une économie ayant un taux de croissance élevé et stable depuis de nombreuses années, avec une population jeune et dynamique. Aussi est-il considéré comme un marché potentiel pour les entreprises sud-coréennes.
La nouvelle politique Sud du gouvernement sud-coréen a déterminé que l’ASEAN en général et le Vietnam en particulier sont des marchés prioritaires. Depuis l’entrée en vigueur de l’accord de libre-échange Vietnam-Corée du Sud (VKFTA) en 2015, le commerce bilatéral a considérablement augmenté. Les relations de coopération entre les deux pays se sont renforcées et sont plus complètes, non seulement dans les transactions mais aussi dans les investissements et services.

En termes de qualité, les projets d’investissement de la Corée du Sud répondent bien aux objectifs d’attirer les investissements étrangers du Vietnam.

Différents secteurs d’investissement

Les entreprises sud-coréennes investissant au Vietnam développent des projets allant jusqu’à un milliard de dollars mais aussi des microprojets. Auparavant, les composants électroniques étaient le principal domaine d’intérêt des investisseurs sud-coréens, mais aujourd’hui de nombreux autres secteurs attirent un flux massif de capitaux tels que vente au détail, finance, énergie verte, agriculture et immobilier.

Surtout récemment, l’industrie agroalimentaire connaît des investissements forts. Par exemple, CJ Group a augmenté sa participation dans les grandes entreprises de transformation des aliments du Vietnam.

Selon Vo Tan Thanh, vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie du Vietnam (VCCI), le gouvernement vietnamien s’attachera à perfectionner ses  politiques pour attirer les investissements étrangers, les protéger.

Le Vietnam accordera la  priorité aux projets dotés de technologies modernes, respectueux de l’environnement, ayant de bonnes compétences en gestion, prêts à se connecter avec les entreprises vietnamiennes. "Ce sera l’occasion pour les entreprises sud-coréennes d’augmenter leurs investissements sur le marché vietnamien, en particulier dans leurs domaines de prédilection que sont l’industrie auxiliaire, les technologies et la production de composants", a affirmé Vo Tan Thanh.

Le Vietnam affiche toujours un grand déficit commercial avec la Corée du Sud. Afin de rééquilibrer la balance commerciale, les deux gouvernements recherchent des solutions pour exporter davantage de produits du Vietnam vers la Corée du Sud tels que textile, chaussures, produits halieutiques, produits en bois, etc.

En outre, une autre solution est de créer un environnement plus favorable aux investissements sud-coréens dans la fabrication de produits auxiliaires et de produits semi-finis au Vietnam pour la consommation intérieure et l’exportation. – CPV/VNA/VI