27/11/2017 10:08 GMT+7 Email Print Like 0

Les entreprises italiennes misent sur le potentiel du Vietnam

La mondialisation provoque des impacts multidimensionnels sur les relations commerciales et d’investissement entre le Vietnam et l’Italie, a-t-on appris d’un séminaire organisé le 24 novembre à Turin, en Italie.

Le monde des affaires italien dispose désormais des informations essentielles sur les potentialités du marché et les réglementations relatives à l'investissement et au commerce au Vietnam.

Un certain nombre de sociétés, telles que Piaggio, Ariston, Danieli ou Turatti, ont développé avec succès leurs activités au Vietnam, et représentent un modèle pour les entreprises intéressées par cet important marché en Asie du Sud-Est.

En 2016, la valeur des échanges commerciaux Vietnam-Italie  a atteint plus de 4,68 milliards de dollars, soit une hausse de 8% par rapport à 2015, dont 3,27 milliards de dollars (+14,5%) d’exportations vietnamiennes.

Actuellement, 78 projets italiens cumulant 360 millions de dollars sont en activité au Vietnam. Les entreprises italiennes considèrent le Vietnam comme une des portes d’entrée importantes aux marchés d'Asie du Sud-Est au potentiel très important.

Mais la mondialisation apporte à la fois des opportunités et des défis pour les relations commerciales et d’investissement entre le Vietnam et l’Italie, d’où la nécessité pour les entreprises d’adapter leurs méthodes d’étude et d’accès aux marchés.

S’adressant au séminaire organisé à Turin, capitale de la région du Piémont en Italie du Nord, par la Chambre de commerce italo-vietnamienne en collaboration avec le Consul honoraire du Vietnam à Turin, l’ambassadeur du Vietnam en Italie, Cao Chinh Thiên, a fourni des informations actualisées sur le marché vietnamien. 

Selon le secrétaire de la Chambre de commerce italo-vietnamienne, Walter Cavrenghi, une délégation commerciale de la région du Piémont devrait explorer le marché et chercher des opportunités d’affaires au Vietnam en mars 2018.

Au nom de l’administration du Piémont, Monica Cerutti, membre du Conseil régional pour la coopération internationale, s'est engagée pour sa part à prendre des mesures concrètes pour encourager les entreprises du Piémont à orienter leurs opérations vers le marché vietnamien. – VNA/VI